Les dossiers Nutrition  par Hélène Galé                                                                                                                                                    

Ce que cachent les régimes en boîtes

Simples et supposées efficaces, les "box minceur" séduisent de plus en plus de candidat(e)s au régime. Mais que valent-elles vraiment ? Nous en avons testé cinq, de la commande à la dégustation des produits.

Depuis des mois, il est quasiment impossible d'échapper aux spots télévisés du programme minceur  : Comme j'aime. Il  s'agit plus précisément d'une "box", basée sur le principe du "tout-en-un" : elle contient l'ensemble des repas et collations pour une durée déterminée, censés faire maigrir vite et bien.

Derrière cette offre très remarquée suivent une § ribambelle d'autres "box minceur". Livrées à domicile, elles offrent peu ou prou les mêmes types de plats en barquette, barres céréales et soupes déshydratées. Le concept a l'indéniable o avantage de faciliter la vie des candidat(e)s. au régime. Grâce à elles, plus besoin de se creuser la tête pour estimer l'apport calorique de chaque repas, ni de faire des courses, et encore moins de cuisiner.


Comment maigrir vite ou mincir rapidement ? Grâce au centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous permettre un traitement anti-cellulite avec le Cellu M6®. Le remodelage de votre corps et visage se fera au centre Hélène Galé de Tarbes 65000, Pau.DES MENUS QUI COÛTENT CHER 

La solution idéale ?

Voire... Nous avons testé es principales box. Il y a d'abord de quoi s'interroger sur le coût de la prestation : près de 100 € par semaine, soit 15 € par jour pour, grosso modo, deux plats préparés, une barre de céréales et deux pancakes (ou trois cuillères à soupe de céréales). Sans compter que la plupart recommandent d'ajouter en moyenne deux produits laitiers par jour, ainsi que des fruits et des légumes frais, non livrés avec la box. Prenons la recette du poulet basquaise accompagné de riz : elle coûte autour de 2,50 € en grande distribution pour un apport calorique pas si éloigné (environ 350 calories contre quelque 300 pour le plat de la box) de celle que nous avons trouvée dans les box de l'essai. 

Au moins pouvait-on espérer qu'au tarif de l'abonnement, les ingrédients de base soient de qualité nutritionnelle supérieure, avec par exemple du riz semi-complet plutôt que du riz blanc, des légumineuses plutôt que des féculents dans toutes les recettes, ou des plats sans trop de sel ajouté. Il n'en est rien. De même, la qualité gustative arrive à peine à la hauteur des plats préparés traditionnels, c'est peu dire...

SANS VALEUR ÉDUCATIVE 
Enfin, l'inconvénient majeur des box minceur est l'absence totale d'apprentissage : tout est livré sans aucune préparation ni achat à faire. Une fois l'abonnement terminé, l'utilisateur(rice), n'ayant pas pris de réflexes alimentaires appropriés, a de fortes chances de manger comme auparavant. Et donc de reprendre les kilos perdus au prix d'une restriction calorique non négligeable... et de plusieurs centaines d'euros dépensés. 

 

À l'épreuve des papilles

L'équipe de «60» a testé les différents plats préparés et desserts des cinq box présentées ici. Globalement, la majorité des marques (Comme j'aime, Dietbon, Kitchendiet et Régime Box) s'avèrent correctes, sans plus : les saveurs tomate ou olive sont globalement trop marquées, les textures parfois pâteuses et le sel est en excès. En revanche, la box Edel Fine n'a pas séduit les palais des dégustateurs, qui ont déploré le « goût déplaisant  », ou encore « la consistance caoutchouteuse  de la viande ».

Trop restrictifs et aussi trop déséquilibrés

Choisies parmi les plus représentatives de ce marché, les cinq box ont été commandées pour la durée minimale proposée sur le site, à savoir une semaine (excepté Kitchendiet). Si cette durée est bien trop faible pour avoir un résultat significatif et durable sur le poids, elle permet d'évaluer si les plats préparés sont compatibles avec ses goûts et sa façon de s'alimenter avant d'investir dans un abonnement de longue durée. Comme j'aime et Régime Box, toutes les deux commercialisées par la même société, proposent une semaine d'essai gratuite. L'intention est louable, mais le premier colis contient les produits pour un mois de régime, soit environ 30 kg : de quoi décourager plus d'un client pour renvoyer  à ses frais (plus de 25 € I) la box avec les trois semaines restantes...

Prix et conseils variables 

Dès un mois de régime, les marques rivalisent de réductions alléchantes, jusqu'à 40 % (Régime Box) pour qui veut s'engager sur quatre mois. Les abonnements sont à reconduction tacite. Cette information figure dans les conditions générales de vente (CGV) encore faut-il la comprendre I Elle précise la durée minimale le plus souvent cinq jours ouvrables à respecter si l'on ne souhaite pas recevoir une nouvelle box au-delà de l'engagement initiai. Quatre des cinq box proposent un entretien téléphonique gratuit. Celui-ci est proposé lors de la commande avec Dietbon, Comme j'aime et Kitchendiet.

Un bilan minceur peu fiable

[Le bilan minceur se base systématiquement sur l'indice de masse corporelle (IMC), calculé d'aprés la taille et le poids. Or cet indice ne tient compte ni de l'âge, ni du sexe, ni de la répartition et de la proportion des graisses dans le corps. On regrette que ces bilans ne soient pas plus personnalisés. 

[Les verdicts se révèlent peu pertinents dans plus de la moitié des box. Afin de les tester, nous avons inscrit une perte désirée de 5kg pour un poids estimé "normal", selon l'IMC : malgré le constat que dans notre cas, il était inutile de perdre du poids, ces box conseillent de choisir l'un de leurs « programmes minceur complets et parfaitement équilibrés qui [vous] apportent la solution que vous cherchez pour  atteindre  votre poids idéal » (Régime Box)

[Seuls les résultats du bilan (toujours pour notre simulation) de Dietbon et Kitchen- diet étaient utiles. Le premier a eu le mérite de mettre en garde contre le risque d'une perte de masse musculaire ; mieux encore, Kitchendiet encourageait à suivre « une alimentation équilibrée pour maintenir durablement votre poids de forme » plutôt qu'un programme minceur.

Bien lire les conditions de rétractation 
[Les conditions de rétraction figurent obligatoirement  dans  les CGV. Aucune box n'apporte l'ensemble des informations obligatoires sur ce point, en particulier sur les modalités de rétractation. Ainsi, une fois que le client a informé la société de sa décision de se rétracter (il a 14 jours pour le faire), il dispose de 14 jours pour renvoyer les produits. Cette dernière précision n'apparaît pas. 
La nature de ce qui est remboursé varie d'une marque à l'autre, allant de l'ensemble des marchandises, si elles sont renvoyées dans l'état d'origine (Comme j'aime, Edel Fine, Régime Box), à une partie seulement (les aliments frais des box Kitchendiet ne peuvent être renvoyés).

Des compositions et qualités nutritionnelles à améliorer 
[Sur la composition des produits, seule la box Kitchendiet tire son épingle du jeu : les plats sont réfrigérés et quasiment exempts d'additifs. Sinon, nous pointons l'excès d'additifs, d'émulsifiants et de conservateurs, surtout dans les plats déshydratés de type soupes, purées et risottos (box Comme j'aime, Edel Fine, Régime Box). 
[Nous avons étudié la qualité nutritionnelle des box avec une diététicienne, Vanessa Gouyot Ces programmes annoncent apporter 1200 kcal par jour, soit peu ou prou ce qu'il faut chez une femme pour maintenir le métabolisme de base. Ainsi, toute activité physique, ne serait-ce que se tenir debout, assis et marcher, puise théoriquement l'énergie nécessaire dans les réserves, adipeuses. 
[Problème, le calcul de la valeur réelle des menus proposés, qui exclut toutefois les ajouts conseillés (généralement deux à trois produits laitiers à 3 % de matières grasses et deux portions de fruits ou légumes, soit environ 350 kilocalories) montre que l'on est loin du compte. Le pire est atteint avec la box Edel Fine : à raison de 600 kcal quotidiennes, ce programme affame l'organisme et déséquilibre le métabolisme. 
Le verdict de la diététicienne est sans appel : « Aucun de ces régimes n'est satisfaisant sur le plan calorique ; trop restrictifs, ils exposent au risque quasi-certain de reprise pondérale et avec, de surcroît, une perte de masse musculaire, même avec la présence de barres hyperprotéinées.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet