» Les dossiers santé Hélène Galé

L'Anémie ferriprive

L'anémie est définie par un taux anormalement bas (moins de 11 g/1) d'hémoglobine, le pigment des globules rouges du sang. La carence en fer est une des nombreuses causes d'anémie : on parle alors d'anémie  ferriprive.

 

Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé spécialisé dans la presso thérapie, drainage lymphatique et les jambes lourdes vous propose la cryolipolyse pour mincir et maigrir par le froid pour les hommes comme pour les femmes à Tarbes 65000 et Pau.

 Les causes de la carence en fer 

Le fer est un des composants essentiels de l'hémoglobine, cette protéine qui véhicule l'oxygène dans le sang. Le corps en contient environ 5 g, répartis entre les globules rouges, le foie, les muscles et la moelle osseuse. Les pertes normales sont de l'ordre de 1 mg par jour chez l'homme et de 0,5 à 2 mg chez la femme ; elles doivent être compensées par un apport respectif de 10 mg et de 16 à 18 mg des aliments. Mais seule une faible partie du fer (5 à 10 %) est absorbée dans le tube digestif, avec des variantes : de 15 à 20 % pour les viandes et seulement de 3 à 5 % pour les végétaux. La carence en fer, toujours lente à s'installer, est due à un déséquilibre prolongé 
entre  les  apports  et  les pertes : 
-   des pertes excessives peuvent survenir en raison de saignements visibles (règles abondantes, saignements génitaux liés à un fibrome, par exemple) ou invisibles (saignement minime d'un cancer digestif, globules rouges passant dans l'urine). Les grossesses surtout lorsqu'elles sont rapprochées sont également une cause fréquente de carence en fer car le placenta et le bébé prélèvent énormément de fer dans les réserves maternelles ;

-  des apports insuffisants apparaissent dans les régimes végétariens, dans une alimentation sans viande rouge ou dans le cas d'une consommation exclusive de viande saignée (casher ou halal) pour des raisons religieuses, manques non compensés par des apports végétaux (des lentilles, par exemple). À terme, les réserves s'épuisent et le corps n'est plus capable de fabriquer la quantité suffisante d'hémoglobine.

L'ANÉMIE DU VIEILLARD

Les personnes très âgées souffrent souvent d'une anémie ferriprive parce que leur tube digestif n'absorbe plus le fer, même s'il est présent en quantité suffisante dans l'alimentation. Des suppléments médicamenteux sont alors indispensables car un changement de régime ne suffit pas pour corriger le déficit.

 

 Les signes d'une carence en fer  


Les signes de l'anémie sont : une fatigue inhabituelle, une pâleur de la peau et surtout des muqueuses (lèvres, intérieur des paupières), un essoufflement anormal au moindre effort, un pouls rapide, et, à un stade avancé, des œdèmes diffus et des brûlures digestives. Les signes de la carence en fer sont identifiés en laboratoire avec les dosages sanguins de l'hémoglobine, du fer sérique et surtout de la ferritine, une protéine de transport du fer.

 Comment reconstituer des réserves suffisantes  


Si les réserves sont très basses, le médecin peut prescrire un traitement à base de fer sous forme de médicaments pendant une durée minimale de 2 à 3 mois car on ne peut absorber qu'une faible quantité chaque jour. Si la carence est modérée, elle peut être  prévenue, ou corrigée, par un régime alimentaire régulier riche en fer (viande rouge non saignée, abats dont le foie, bien absorbé par l'organisme, jaune d'œuf et légumes secs  lentilles, pois secs, soja chocolat et cacao, noix, levure de bière).

L'ANEMIE DU NOURRISSON 

Le nourrisson naît avec des réserves limitées en fer, néanmoins suffisantes pour assurer ses besoins liés à l'expour assurer ses besoins liés à l'exrouges pendant 4 ou 5 mois, mais rapidement épuisées au-delà. Les prématurés ont des réserves encore plus faibles. L'allaitement maternel évite en partie ces carences, mais il est indispensable de passer des laits maternisés aux laits de suite, supplémentés en fer dès le 5e ou le 6e mois pour éviter une anémie autrefois fréquente. La diversification alimentaire, avec introduction de protéines animales et de jaune d'œuf entre 6 et 8 mois, complète les apports du lait de suite.

Les pièges à fer 

Les acidulants des sodas, et surtout  les tanins du thé, sont de véritables pièges pour  le fer. Ils forment,  avec le métal, des composés  insolubles et impossibles  à absorber pour le tube digestif.  Une consommation   régulière de plusieurs  tasses de thé par jour  peut ainsi provoquer  une véritable carence  en fer.

 

Mon conseil : La vitamine C favorise l'absorption du fer. Si vous prenez de grands bols de thé le matin, buvez aussi un jus d'orange ou de pamplemousse riche en cette vitamine. Citronnez toujours vos légumes. Sinon, mangez régulièrement une grillade de bœuf.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet