Autres groupes d'affections liées aux radicaux libres - Partie 2

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, à la radiofréquence, la cavitation et le vacum, votre cellulite sera détruite.

 

Sida

L’équilibre « radicaux  libres-antioxydants » joue égale­ ment un rôle central dans l’infection par le V.I.H. (Virus de l’immunodéficience Humaine) et l’évolution de la maladie.

 

Radicaux libres, antioxydants et sida

Le virus augmente la quantité des radicaux libres produits. Parallè­lement, le taux des antioxydants chez les patients infectés est infé­rieur à celui des personnes saines, même si leur alimentation est correcte. Ces deux phénomènes suggèrent que la nutrition peut freiner l’évolution de la maladie et qu’il est utile de surveiller le niveau des antioxydants apportés pour augmenter les réactions de défense. Plusieurs études confirment que les patients atteints n’ont pas suffisamment de vitamine E, de caroténoïdes, de sélénium, de zinc dans le sang. Le niveau de la vitamine E, le principal d’entre eux, diminue d'ailleurs avec la progression de la maladie.

  • La vitamine E améliore les paramètres de l’immunité, en par­ ticulier le nombre des lymphocytes et l’activité des cellules tueuses (« naturel killers » ou N.K.). Elle favorise l’inhibition du virus tout en diminuant la toxicité de l’A.Z.T., un des médicaments de cette maladie.
  • Les antioxydants jouent un rôle indiscutable dans la non progression de la maladie, ils doivent être prescrits plus largement qu’ils ne le sont actuellement. La vitamine E se trouve surtout dans les huiles de germes de blé, de tournesol, d'olive, de maïs, de colza..., le beurre, la margarine, les oléa­ gineux (amande, noisette, noix, pistache...), les poissons gras, les légumes verts à feuilles (chou, persil...). Le bêtacarotène se trouve surtout dans les végétaux : abricot, brocoli, carotte, chou, épinard, feuilles vertes des salades, mangue, melon, mûre, myrtille, pamplemousse rose, papaye, pastèque, patate douce, piment rouge, potiron, tomate...

 

Vieillissement pathologique

Votre centre d’amincissement Hélène Galé Tarbes 65000/Pau 64000, vous propose des soins de cryolipolyse, de radiofréquence, de cavitation et de vacum pour mincir ou maigrir afin de détruire la cellulite qui vous gène.

 

Il a depuis toujours fait beaucoup parler, écrire et proposer des solutions toutes plus miraculeuses les unes que les autres. Le système « radicaux libres-antioxydants » permet au moins de mieux comprendre ce phénomène et peut-être d’en retarder cer­tains des symptômes. Les antioxydants en renforçant le dispositif de contrôle et d’élimination des radicaux libres, ralentissent ce proces­sus de vieillissement et permettent de se protéger contre un grand nombre de désagréments, de les retarder voire même de les éviter.

 

Causes du vieillissement

Il résulte principalement deux phénomènes intriqués : une incapa­cité très progressive des cellules à continuer à se multiplier correc­tement (ces opérations, qui jusque là se déroulaient normalement, laissent «passer» et se développer quelques cellules qui n’ont plus un patrimoine génétique strictement identique) ; certaines fonc­tions se mettent ainsi à subir quelques ratés ou un ralentissement. Avec l’âge, l’organisme a également tendance à fabriquer en moindre quantité les antioxydants qui protègent pourtant toutes ses cellules : une alimentation bien choisie peut en partie pallier cette défaillance.

L'espérance de vie augmente d'un trimestre par an. Les plus de 60 ans sont actuellement environ 17 millions, les nonagénaires autour de 500 000, les centenaires près de 10 000. D'après les calculs des statisticiens, les plus de 60 ans seront plus nombreux que les moins de 20 ans d'ici 2020.

 

Quelques symptômes des personnes âgées

Le durcissement des vaisseaux par artériosclérose, la fonte muscu­laire, la baisse de la vision ou de l’audition, l’ostéoporose, le déclin physique et intellectuel... font partie de ce que vous pouvez malheureusement observer couramment en avançant en âge.

 

Radicaux libres, antioxydants et vieillissement

Vous pouvez dans certaines limites, moduler le vieillissement pour le moment inéluctable, en évitant au maximum les situations géné­ratrices de trop de radicaux libres et en choisissant une alimenta­tion riche en antioxydants. Cela permet à la fois de favoriser plus longtemps l’apparence physique, l’autonomie, les facultés intellec­tuelles, ce qu’on peut regrouper sous les termes de « bonne mine et bonne santé », tout en évitant ou en retardant certaines maladies qui vont presque inéluctablement apparaître.

  • Les études réalisées récemment sur le statut nutritionnel des Français montrent que 100 % des personnes âgées sont carencées en vitamine E, qui est pourtant notre meilleur protecteur contre les radicaux libres.
  • La baisse de tonus justifie la prescription de vitamine C, des vitamines du groupe B, de magnésium.
  • Les troubles de la mémoire appellent d’abord des vitamines du groupe B.
  • La déprime impose d’emblée les vitamines B9 et B12.
  • La fonte musculaire appelle bien entendu des protéines.
  • La diminution des réactions de défense impose la vitamine C, le magnésium, le zinc.
  • La peau sèche doit privilégier des acides gras essentiels et du zinc.
  • La chute des cheveux, les ongles cassants doivent inciter à la prescription d’acides aminés soufrés, de vitamine B6 et de zinc.

 

Alimentation recommandée

Une nourriture variée et équilibrée, associée à une activité physique et intellectuelle, contribue tout particulièrement à leur santé. Mais la qualité de l’alimentation pourtant essentielle est parfois difficile à mettre en œuvre. Les personnes âgées ont souvent peu d’appétit, ce qui diminue la quantité globale des calories et des nutriments apportés. Elles éprouvent fréquemment des difficultés ou un manque d’envie pour faire les courses et la cuisine, parce qu’elles sont seules, qu’elles ont perdu une partie de leur autonomie, ou que leur dentition est défectueuse. Elles absorbent en outre fré­quemment de nombreux médicaments qui génèrent des radicaux libres. Les risques d’ostéoporose et d’atrophie musculaire exigent pourtant un apport accru de calcium et de protéines : céréales, lai­tages, légumes secs, œufs, poisson, viande... auxquels il faut tout particulièrement veiller, d’autant que toutes les études concluent à des carences très généralisées. Leur statut nutritionnel devient incompatible avec l’équilibre que requiert la santé : leurs besoins nutritionnels sont augmentés contrairement à ce que l’on  croit mais leurs apports en  calories, nutriments, vitamines et minéraux diminuent régulièrement.

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, à la radiofréquence, la cavitation et le vacum, votre cellulite sera détruite.L’alimentation des personnes âgées demande à être variée et équi­librée et doit apporter :

  • Des graisses poly-insaturées (huile de colza, de tournesol...), des acides gras de type oméga-3 (huiles de poissons...) et des graisses mono-insaturées (huile d’olive...) préférables aux graisses saturées (huile d’arachide, viandes grasses...). Un peu de beurre est probable­ment utile.
  • Des sucres lents (pain, pâtes, pomme de terre, riz...), préférables aux sucres rapides (morceau  de sucre, confiture, miel...) pourtant volontiers consommés.
  • Certains acides aminés riches en soufre (cystéine, méthionine), utiles pour renforcer les taux de glutathion.
  • Des protéines indispensables pour combattre la fonte musculaire.
  • Certains oligo-éléments plus intéressants que d’autres : le magné­sium,  nécessaire voire indispensable à de nombreuses réactions chi­miques de l’organisme, le calcium pour fabriquer ou ne pas perdre trop d’os, et bien sûr le sélénium et le zinc pour leur activité antioxy­ dante.
  • Les vitamines A, B, C, E... mais aussi la vitamine D qui aide à fixer le calcium.
  • Des fibres, indispensables à la bonne santé de l’intestin, qui se trouvent dans de nombreux fruits et légumes.

 

De façon pratique

  • Chaque repas doit apporter une des trois graisses bénéfiques : une noisette de beurre au petit déjeuner, de l’huile d’olive avec vos légumes à midi, un poisson « gras » (anchois, hareng, maquereau, sar­ dine, saumon, thon...) trois soirs de la semaine, une salade avec de l’huile de colza les trois autres soirs.
  • Les acides aminés soufrés sont surtout présents dans ail, asperge, chou, fruits de mer, haricot, lait et laitages, œuf, oignon, poireau, poisson, viande (canard)...
  • La « surprotéination » peut se réaliser au petit déjeuner en incorporant un œuf trois fois par semaine, une viande froide ou du jambon  maigre les trois autres jours, et en recourant plus largement aux céréales, il en existe à présent pour tous les goûts.

Beaucoup d’autres maladies sont à présent rapportées aux radi­caux libres :

  • acné
  • alcoolisme
  • cicatrisation
  • fatigue
  • problèmes de fertilité masculine
  • fragilité capillaire et problèmes veineux
  • hémorroïdes
  • problèmes infectieux O.R.L. à répétition
  • stress
  • troubles de mémoire autres que Alzheimer

 

Cette liste n’est bien sûr pas limitative car la santé résulte d’un bon équilibre entre la libération des radicaux libres et leur capture par les antioxydants. Comme ils interviennent dans la plupart des réactions de l’organisme, il devient inutile d’insister sur le rôle capi­tal des micro-nutriments. La nécessité de recourir à des antioxydants tient beaucoup aux facteurs environnementaux qui augmentent la production des radicaux libres : alcool, consommation de viandes trop cuites, pollution atmosphérique ou industrielle, utilisation de pesticides, tabac, stress... L’impact d’une supplémentation n’est probablement pas plus important que l’évitement de ces situations « toxiques » ou la pratique d’une activité physique modérée et régu­lière. Il paraît donc indispensable de surveiller à la fois son mode de vie et son alimentation, ce qui peut parfois suffire, puis le plus souvent de supplémenter. Lorsque les connaissances scientifiques auront encore avancé, nous pourrons probablement intervenir au cœur de la maladie et être encore plus performants en fournissant des besoins totalement adaptés à chacun et à chaque cas.

Compte tenu de son affinité élevée pour les électrons libres, l’oxy­gène produit des radicaux réactifs et dangereux pour les cellules dont le rôle toxique est à présent bien démontré. Les potentiels antiradicalaires peuvent être débordés dans de nombreuses circons­tances pathologiques et lors du vieillissement. Il semble actuelle­ment judicieux et bénéfique d’intégrer et d’associer plusieurs antioxydants, actifs à des niveaux différents, pour traiter les mul­tiples affections déclenchées par des radicaux certes libres, mais si toxiques.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolysela radiofréquence, la cavitation et le vacum à Tarbes 65000 et Pau 64000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet