» Les coupe-faim
» Alimentation industrielle et prise de poids

 

Les coupe-faim

Avaler une pilule et ne plus avoir de tentations. Maigrir ainsi sans frustrations, ni efforts et vite. Ce rêve existe mais il a un prix très élevé : celui de votre santé. Existe-t-il des coupe-faim sans danger ?

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, votre cellulite sera détruite.

Les ravages des anorexigènes

Depuis les débuts de la lutte contre le poids, à partir des années soixante, différents anorexigènes ont été mis sur le marché. Destinés aux obèses, ne devant être prescrits que pour quelques semaines et par un médecin, ils sont vite devenus le remède miracle pour maigrir, même quand il ne s'agissait pas d'obésité mais seulement de quelques kilos à perdre. Tous à base d'amphétamine, puissant stimulant du système nerveux, on maigrissait très vite dans l'euphorie, avec une énergie décuplée. En 1985, une autre génération de coupe-faim a vu le jour: le principe actif, la fenfluramine, agissait sur la sérotonine, neuromédiateur gouvernant, entre autres, l'appétit et plus particulièrement celui pour le sucre. Ce médicament pourtant destiné seulement aux obèses est très vite devenu "l'aspirine du poids". Les dégâts des amphétamines sur le cœur et le  comportement, on les connaissait. La pharmacovigilance s'étant installée, on s'est aperçu que tous ces produits pouvaient devenir mortels, suscitant, en plus des troubles cardiaques et psychiques, une hypertension artérielle pulmonaire, maladie fatale à plus ou moins brève échéance. Tous furent interdits en France entre 1997 et 2000.

Les remplisseurs d'estomac

Il s'agit de substances gélifiantes (guar, konjac, caroube, carraghénane), des mucilages, capables d'absorber une grande quantité d'eau. L'estomac se remplit, procurant ainsi une sensation de rassasiement. Certains produits sont enrichis de vitamines et/ou de sels minéraux, histoire de les vendre plus cher. D'autres sont composés d'une substance de base et d'extraits de champignons chinois, indiens ou d'autres pays "exotiques", de plantes ou de fruits comme la pomme, lis promettent aussi, en même temps, un transit impeccable. En fait, ces mucilages ne sont rien d'autres que des fibres. On obtient le même résultat en croquant des carottes ou une pomme, riche en pectine (fibre soluble et gélifiante). On ne risque pas les dommages collatéraux des rempiisseurs d'estomac : troubles digestifs et, lorsqu'ils sont pris en excès, occlusion intestinale.

Les excitants

Toujours à base de plantes (guarana, café, thé vert, maté, noix de cola) et surtout d'Ephedra (shennungiana, gerardiana, equisetina, intermedia) ou de Ma Huang : ces deux dernières contiennent de l'éphédrine, alcaloïde proche des amphétamines, avec  les mêmes effets coupe-faim mais tout aussi dangereux. Les produits contenant de l'éphédrine sont en voie d'interdiction aux États-Unis.

 

Les régulateurs d'appétit

Il s'agit de cocktails de substances diverses vendus comme compléments alimentaires, domaine qui échappe presque à tout contrôle. On y trouve de tout : plantes, acides aminés, comme la tyrosine ou le tryptophane qui, selon leurs fabricants seraient impliqués dans le mécanisme de la satiété. Souvent présent: le fucus, une algue riche en minéraux, vitamines et iode, qui n'est pas sans dangers pour la santé.

Dernier-né des coupe-faim
Comme le fut la fentluramine, la sibutramine est réservée aux obèses. Ses propriétés : renforcer la sensation de satiété et diminuer le désir de s'alimenter en agissant aussi sur la sérotonine. Ce médicament modérateur d'appétit est autorisé en France mais interdit dans beaucoup d'autre pays.

 

LES COUPE-FAIM SUR INTERNET

Ils prolifèrent, y compris ceux à base d'amphétamine et de fenfluramine. Sur certains sites, la composition des produits est indiquée. Sur d'autres, elle ne l'est pas : le miracle est simplement promis. Ne vous laissez jamais tenter. Si ces produits sont interdits, c'est qu'ils sont dangereux pour la santé. De plus, vous ne savez pas d'où ils viennent et ce qu'ils contiennent vraiment. Le fait d'être vendus sur Internet ne les dédouannent pas du danger.

Mon conseil : Inutile de prendre un coupe-faim. Au cours de leur dégradation, les graisses laissent des déchets : les corps cétoniques qui ont un effet anorexigène. L'amaigrissement contient son propre coupe-faim.

 

À noter... Le fucus est riche en Iode. Or, un excès d'iode dans l'organisme peut ne pas être anodin. Il s'oppose à l'absorption du fer. Il risque d'aggraver une maladie de la thyroïde. Les allergies à l'iode existent.

 

Alimentation industrielle et prise de poids

Tous les spécialistes s'accordent sur le fait que les problèmes de poids ont augmenté parallèlement au développement de l'industrialisation de l'alimentation. Décryptage.

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, votre cellulite sera détruite.

Évolution de l'alimentation et des conditions de vie

La révolution industrielle qui a commencé à la fin du XIXe siècle a, tout au long du suivant, modifié alimentation et conditions de vie. Elle a changé non seulement l'élevage et l'agriculture (la production) mais tous les processus de conservation, de transformation et de distribution des aliments. La conservation, longtemps artisanale, basée sur le salage et le séchage, s'est améliorée avec la maîtrise de la chaleur (stérilisation, pasteurisation) et celle du froid (réfrigération, congélation), d'où la multiplication de produits de toutes sortes.
La distribution des produits alimentaires a aussi évolué. Le développement, à partir des années 60, des moyennes et grandes surfaces a mis ceux-ci à la portée de tout le monde, multipliant les tentations. Les supérettes ont éliminé les petits magasins traditionnels. Ensuite, les distributeurs automatiques ont renforcé cette facilité de se nourrir partout et n'importe quand. Parallèlement, la modernisation du travail et des déplacements a induit une très importante baisse des dépenses énergétiques.

Multiplicationdes produits

On pourrait comparer l'industrie alimentaire à un chef mettant presque partout à la disposition de ses clients une infinie variété d'entrées, de plats et de desserts prêts à être consommés. Ce chef, très astucieux, a eu aussi l'idée d'installer partout des points de distribution de produits faciles à grignoter et à boire n'importe quand. De plus, la livraison à domicile s'est beaucoup développée.

Sollicitations permanentes

Résultat ? Sauf en rase campagne, il est difficile de faire 100 mètres sans rencontrer quelque chose à manger. D'où la tentation permanente de manger au-dessus de ses besoins énergétiques. En effet, en dehors de la faim, deux autres raisons nous poussent à manger : les sollicitations extérieures qui nous mettent en appétit et le besoin de réconfort que produit la nourriture quand ennui ou inquiétude se manifestent. Ces deux raisons sont en prise directe avec notre environnement alimentaire actuel. Comment délimiter ses besoins réels de nourriture parmi l'abondance présente partout? Manger sans faim apporte obligatoirement des calories en trop. D'où la prise de poids.

 

Trop gras, trop salés, trop sucrés et mous

En dehors des produits allégés, la grande majorité des produits alimentaires industriels sont souvent trop gras. Plats cuisinés, charcuteries etc. sont trop salés. Certes le sel ne fait pas grossir mais il incite à manger plus. Desserts, biscuits, gâteaux de toutes sortes sont trop sucrés : leur consommation régulière fait que l'on dépasse vite le quota de sucres rapides admis, qui est de 10 % des calories totales. C'est pourquoi l'AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) a incité les industriels à diminuer aussi bien les quantités de sel que celle de sucre dans toutes leurs productions.
On observe aussi un ramollissement de la nourriture industrielle : les produits prêts à consommer sont de plus en plus mous, faciles à découper et à avaler sans effort. Conséquence  : on mange de plus en plus vite puisqu'on n'a pas besoin de mâcher et l'on perd tous ses repères sensoriels. On ne sent plus de satiété, donc on mange plus.

 

Promotions incitatrices
La concurrence entre les industriels les pousse à des promotions sur des portions plus grosses ou des quantités plus importantes, en offrant gratuitement le supplément de quantité. Quand il y a 20% de chips supplémentaires et gratuites, on achète le paquet et on mange tout !

 

LA TENTATION DU FRIGO

L'accès permanent à la nourriture est certainement une des raisons de la prise de poids tant pour les enfants que pour les adultes. Rien de plus facile que d'ouvrir placard ou réfrigérateur pour y puiser, que l'on ait faim ou non, produits industriels de toutes sortes (la plupart du temps trop gras et/ou trop sucrés) et boissons sucrées.

 

Mon conseil : Plus vous limiterez les produits alimentaires industriels, mieux ce sera ! Non seulement pour vous mais aussi pour vos enfants. De plus, vous ferez des économies.

 

À noter... Les boissons enrichies en sucres et les aliments trop riches en sucres, graisses ou sel sont maintenant interdits dans les distributeurs des écoles primaires, des collèges et lycées.

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, le spécialiste de l’ENDERMOLOGIE Cellu M6® - l'arme anti-cellulite - depuis son invention en 1986 vous permettra de gommer vos excès de cellulite. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre formulaire de contact.

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet