» Les dossiers santé Hélène Galé

Hommes et femmes : les inégalités face au poids

« Je ne mange pas plus que mon mari et je grossis alors qu'il ne prend pas un gramme », proclament à juste titre nombre de femmes. L'inégalité hommes/femmes sévit jusque dans le domaine du poids.

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes.

 Poids et sexe : les chiffres 
Selon les enquêtes statistiques, il y a autant d'hommes que de femmes obèses (8 à 10 % de personnes dont l'indice de masse corporelle, ou IMC, est supérieur à 30), mais l'obésité est souvent plus sévère chez la femme. Si l'on inclut les surcharges pondérales modérées (IMC entre 25 et 30), on constate qu'il y a deux fois plus d'excès de poids chez les femmes que chez les hommes (21,4 % contre 12,4 %). Cette différence s'observe dès l'adolescence. Par ailleurs, l'obésité survient plus tardivement chez l'homme que chez la femme : à 65 ans et plus chez lui, entre 45 et 54 ans chez elle. Enfin, la surcharge est vécue de manière très différente selon le sexe : 22 % des jeunes filles consultées avouent avoir déjà suivi un régime, contre 4 % des garçons seulement L'inégalité hommes/femmes face au poids est une réalité physiologique (une femme grossit plus facilement) aggravée par une injustice sociale : le regard que notre société porte sur les ronds est beaucoup plus sévère à l'égard des femmes qu'à l'égard des hommes.

 Masse grasse, hormones et sexe 

Des milliers d'années de vie difficile ont sélectionné des hommes à même de fournir un travail de force et des femmes capables de survivre aux famines. Il en résulte que la conformation du corps n'est génétiquement pas identique entre les deux sexes. La part de la masse grasse varie entre 10 et 20 % du poids chez l'homme, contre 20 à 30 % chez la femme. Cette masse grasse s'accumule plutôt autour de l'abdomen chez l'homme, au niveau du bassin et des cuisses chez la femme. Ces différences sont liées à l'action protectrice des hormones mâles (testostérone), dont la baisse progressive favorise d'ailleurs une prise de poids plus tardive chez l'homme.

 Comportement et métabolisme 
À poids égal, la masse active est plus importante chez l'homme et sa dépense énergétique est plus élevée, aussi bien pour les activités musculaires que pour le maintien de la température. À activité égale, un homme de 75 kg dépense  en une  journée au moins 500 calories de plus qu'une femme de 60 kg. Certains hommes peuvent ainsi absorber plus de 3000 calories par jour sans grossir, alors que la plupart des femmes ont du mal à se stabiliser avec 2200 calories.

 Des raisons sociales et culturelles 

Traditionnellement, c'est la mère qui assume le rôle nourricier auprès des enfants. Faire les courses et la cuisine, faire manger les enfants sont autant d'occasions de grignotages anodins dont la graisse part s'accumuler sur les hanches. Les tentations de la vie domestique et l'ennui compensé par la nourriture expliquent que l'obésité soit plus fréquente chez les femmes au foyer que chez celles qui travaillent à l'extérieur. La culture ou les normes esthétiques propres à un pays entrent aussi en ligne de compte pour expliquer la proportion relativement plus importante de femmes fortes dans certaines régions du monde : dans le sud de l'Europe et dans les pays du Maghreb, il est de bon ton pour une femme d'avoir des rondeurs.   

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes. Le regard de la société 
Les rondeurs sont généralement mieux perçues et tolérées chez les hommes que chez les femmes. Dans la rue, lors de rencontres ou d'entretiens d'embauche, le regard que l'on porte sur une femme forte est souvent moqueur et dévalorisant. Les marques de vêtements à la mode font l'impasse sur les tailles 44 et plus, le cinéma et la télévision cantonnent les comédiennes un peu fortes à des rôles de second plan ou à des personnages de rigolotes. Les plateaux  des émissions de variétés renvoient une image uniforme de la séduction : pour être belle, il faut d'abord être mince. Une chanteuse un peu forte est d'abord jugée sur son poids considéré comme une anomalie et cette norme conduit à une sorte de ségrégation jusque dans les cours des écoles maternelles ou primaires. La surcharge pondérale est devenue  un véritable  handicap social que les hommes commencent eux aussi à subir. Le physique est un critère d'embauche implicite car la maîtrise du  poids est considérée, à l'image de l'arrêt  du  tabac, comme un signe extérieur de contrôle de soi.

 La vie génitale 
La grossesse et la ménopause sont d'autres facteurs d'inégalité  entre hommes et femmes. Même la contraception hormonale (pilule) peut favoriser une prise de poids (de 1 à 2 kg).

 

COMPENSER LES ÉCARTS

Un excès quotidien de 200 calories représente entre 5 et 7 % de la ration moyenne de l'homme, qui peut s'en débarrasser au prix d'un peu d'exercice. Il représente 10 % de la ration d'une femme et il est beaucoup plus difficile à éliminer, car il nécessite un effort physique deux fois plus long que chez l'homme.

noter... 

La physiologie favorise le stockage des excès alimentaires chez la femme, alors qu'elle facilite leur dépense chez l'homme jusqu'â un âge avancé. C'est une inégalité fondamentale et incontournable qui explique les différences d'embonpoint entre les deux sexes. Une femme doit donc faire plus attention à son alimentation qu'un homme.

 

Mon conseil : N'oubliez pas que ce sont les graisses qui sont stockées en priorité. En cuisinant avec peu de corps gras, en mettant peu d'huile dans vos salades, vous les limitez facilement. Avec une alimentation équilibrée, riche en glucides et sans grignotages, vous ne risquez pas de prendre de poids.

 

Faut-il maigrir ? 

Après avoir été dans le passé signe de richesse et critère de beauté féminine, l'excès de poids est devenu l'ennemi public n° 1 du monde moderne. Quelles sont les bonnes et les mauvaises raisons pour maigrir ?

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes.

 Les bonnes raisons pour maigrir 
La surcharge pondérale qui s'installe au fil des années est indiscutablement un facteur de risque de diverses maladies : hypertension artérielle, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, diabète de type 2, excès de cholestérol, calculs biliaires, varices, cancers. Tous les excès de poids, qu'ils soient constitutionnels (inscrits dans nos gènes) ou acquis au fil des années, accélèrent l'arthrose des genoux ou des hanches, ainsi que le mal de dos. Le fait de perdre du poids freine l'évolution de ces problèmes.

 Les raisons psychologiques 
L'excès de poids peut provoquer une souffrance psychologique due au regard des autres : l'enfant est l'objet de moqueries à l'école, l'adolescent est isolé ou rejeté, la vie affective est parfois difficile les discriminations à l'emploi sont devenues courantes. Dans de nombreuses situations de la vie quotidienne, dans les transports en commun, les magasins, sur la plage, au supermarché, dans une discothèque ou un restaurant, le regard des autres nous fait sentir en permanence que l'embonpoint est presque devenu une difformité physique. Quoi de plus normal, donc, que d'essayer d'échapper à cette souffrance ?

 Lorsque maigrir n'est pas justifié 
« Je suis grosse ! » De nombreuses adolescentes sont obsédées par l'idée de maigrir sans pour autant souffrir d'anorexie. Elles ont un poids tout à fait normal, mais se trouvent grosses, en dépit du bon sens. Pour elles, perdre du poids est une sorte de sésame qui leur permettra d'accéder à un idéal de bonheur, souvent incarné par une chanteuse ou un mannequin. Dans la plupart des cas, cette focalisation sur le poids s'estompe au fil du temps, avec le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Lourd, mais pas gros. On peut être lourd sans être gros, comme le montre l'exemple de nombreux sportifs de haut niveau. À côté du poids, les médecins et les nutritionnistes attachent une grande importance à l'excès de masse grasse par rapport à la masse maigre (le squelette et les muscles). On peut donc présenter un Indice de masse corporelle important sans avoir pour autant besoin de maigrir. Les kilos qui protègent. L'excès de poids est parfois une carapace, un rempart symbolique contre les agressions extérieures. Maigrir, c'est perdre cette protection et exposer sans défense une personnalité fragile ou émotive. Dans ce cas, il peut être conseillé de se faire aider par un psychologue avant d'entreprendre un régime.

 Bien maigrir, surtout 
Les victimes du yo-yo doivent savoir que chaque régime restrictif est presque toujours suivi d'une reprise de poids plus importante que la perte provisoire obtenue. C'est tout le mode de vie qu'il faut changer, et pas seulement l'alimentation, pour parvenir à une perte de poids durable.

 Le régulateur du poids 
Chacun possède à tout moment de sa vie un poids de référence, le «setpoint» physiologique, qui peut être très différent  du poids souhaité. Un système cérébral, appelé le pondérostat; règle en permanence le poids autour de ce point 
d'équilibre. Il faut des efforts énormes et prolongés ou un événement extérieur (accident, dépression, choc affectif) pour déplacer durablement ce thermostat du poids vers le bas.

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes. A noter... S'il y a des antécédents de diabète, de maladie cardio-vasculaire dans votre famille, il est Important de faire la chasse aux quelques kilos que vous avez en trop. La minceur est un des facteurs de prévention.

 Evaluation : IMC  Les spécialistes utilisent un indice appelé indice de masse corporelle (IMC) pour évaluer le poids d'une personne. Mais leur référence n'est en aucun cas un poids unique pour une taille donnée : ils utilisent une fourchette qui autorise de nombreuses variations individuelles. Ainsi, si votre IMC (poids divisé par la taille en mètre au carré) est situé entre 18,5 et 25,5, vous êtes à l'intérieur des marges du poids idéal.

 

 

Mon conseil  : Si vous êtes dans les normes de votre poids idéal, tel que vous l'avez déterminé lors de votre bilan alimentaire, ne vous affamez pas pour autant afin d'arriver à un «poids fantôme» qui ne correspond pas à votre physiologie.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé ! 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet