Les problèmes de peau : l'acné 

À l'adolescence, les changements hormonaux importants qui se produisent dans le corps peuvent avoir des répercussions sur l'épiderme. Apprenez à comprendre et à bien gérer le phénomène de l'acné.

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, la radiofréquence, la cavitation et le vacum, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat.

La peau à l'adolescence

L’acné est un trouble cutané ty­pique de l’adolescence 400 à 900 glandes sébacées sont réparties sur le nez, le front et le menton. L’acné apparaît lorsque le sébum sécrété par une glande sébacée trop productive s’accumule, se mélange à des impuretés et à des cellules mortes qui obstruent les pores et les follicules pileux. Elle n’est pas l’apanage des adoles­cents : certaines acnés peuvent perdurer ou apparaître à l’âge adulte. La période prémenstruelle, le stress, un excès  de cosmé­tiques, le tabac ou une mauvaise alimentation sont en cause. L’acné doit être traitée car elle peut laisser des traces définitives. On estime que 20% des adultes, sur­ tout des femmes, entre 40 et 50 ans, ont encore des lésions d’acné.

 

Le problème des points noirs 

Toute peau grasse ne devient pas acnéique, mais sans l’hyperséborrhée (augmentation de sébum sous l’effet des hormones mâles), l’acné n’est pas possible. L’acné est en réalité un problème en chaî­ne : le sébum s’accumule, il n’est plus évacué et provoque la forma­tion de microkystes, qui vont eux-mêmes provoquer l’apparition de phénomènes inflammatoires. Les gros boutons rouges sont quant à eux la conséquence de la prolifé­ration d’une bactérie dans le canal pilosébacé (le propionibacterium acnés). Il s’agit donc à la fois de bien nettoyer, afin de retarder l’apparition de points noirs, mais aussi de traiter les problèmes cutanés déjà in­fectés. 

 

Une bonne hygiène 

Il est important d’utiliser des produits adaptés aux changements hormonaux. Ces produits ont pour but d’assainir la peau sans la décaper : la douceur est nécessaire, surtout si vous êtes en cours de traitement car les soins lo­caux sont souvent asséchants et irri­tants. Misez donc sur des gels mous­ sants, des masques, des gels exfoliants et des mousses à raser pour les garçons qui contiennent des anti­ septiques, des bactéricides voire des antifongiques, mais aussi du zinc pour son action séborégulatrice. Nettoyez votre peau matin et soir, utilisez des masques et des soins exfoliants une fois par semaine et évitez de triturer vos boutons : cela risquerait de provo­quer des cicatrices à vie. Hydratez avec un soin adapté. 

 

Les traitements de l'acné

Le traitement préconisé dépendra des lésions : il différera dans le cas de gros boutons inflammatoires ou de micro­kystes. Votre dermatologue est là pour vous conseiller. Les traitements locaux ont pour but d‘assécher les lésions cu­tanées : ils sont souvent irritants et particulièrement longs. Il existe égale­ ment des traitements par voie orale, lorsque l’acné est plus sévère. Les an­tibiotiques traitent la composante in­fectieuse, tandis que la vitamine A par voie orale met transitoirement à plat la glande sébacée. Cette dernière est réservée exclusivement aux acnés rebelles, et exige un cadre de prescrip­tion très réglementé (avec, notam­ment, des bilans sanguins réguliers). 

 

Les cicatrices 

Elles sont traitées une fois l’acné gué­rie, lorsque les soins locaux ne peuvent plus procurer d’amélioration. Les cica­trices en creux sont remises à niveau à l’aide d’un bistouri rond, les cicatrices en relief disparaîtront grâce à des gels de silicone pour les plus récentes, d’application appuyée d’azote pour les plus anciennes. Plusieurs séances sont nécessaires, accompagnées parfois de peelings (aux AHA, TCA ou phénol) qui réalisent une exfoliation profonde de la peau. Lorsque les cicatrices sont vraiment importantes, des techniques lourdes sont envisagées, comme la dermabrasion ou la laserabrasion : l’épiderme est mis à nu, compter au moins quinze jours de cicatrisation. 

 

Soleil trompeur 
Méfiez-vous du soleil. Sous l’action des UV, la peau a en effet tendance à s’épaissir, ce qui la rend plus belle en apparence. En réalité, le soleil aggrave les rétentions de sébum sous la peau, et les comédons risquent de s’enflammer de plus belle à la rentrée. Utilisez des produits solaires non gras adaptés.

 

À noter : Se maquiller est autorisé en période d'acné, à condition de choisir des gammes testées comme non comédogènes, afin de masquer les imperfections sans les aggraver.

 

Mon conseil : Profitez de la période de l'adolescence pour prendre de bonnes habitudes alimentaires : buvez beaucoup et mangez des légumes, des fruits. C'est essentiel pour votre santé, votre bien-être mais également pour la beauté de votre peau.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolysela radiofréquence, la cavitation et le vacum à Tarbes 65000 et Pau 64000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet