» Les dossiers santé Hélène Galé

Ostéoporose 

L'os est un tissu vivant qui se renouvelle et se répare toute la vie. Sa solidité repose sur une masse de sels minéraux (dont le calcium) fixés sur une trame de protéines représentant moins de 1 % du poids de l'os.

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes.

Une maladie banale 

L'ostéoporose (os poreux) est une diminution de la densité osseuse. Elle correspond à une altération de la trame protéique avec défaut de fixation des sels minéraux. L'os normal atteint un pic de densité entre 25 et 35 ans, puis sa densité décroît peu à peu, avec une nette accélération chez la femme à partir de la ménopause. À 70 ans, 20 % des hommes et 30 % des femmes présentent une ostéoporose naturelle. L'ostéoporose peut aussi survenir pendant un traitement à la cortisone ou un alitement prolongés, lors de maladies digestives, hormonales ou rénales, en cas d'alcoolisme chronique.

Les signes sont ceux des complications 
L'ostéoporose se manifeste peu avant les complications. Une douleur osseuse traduit déjà un tassement ou une fracture, minime et parfois indétectable à la radiographie, mais que le médecin peut retrouver par d'autres examens (scintigraphie). Les fractures et les tassements concernent surtout les vertèbres (avec une perte de taille pouvant atteindre quelques centimètres), le col du fémur, les poignets, la tête de l'humérus et les côtes. Moins l'os est dense, plus le risque de fracture est élevé : c'est ce risque que mesure l'ostéodensitométrie, examen pratiqué pour visualiser une ostéoporose.
 

Les facteurs de risque et ia prévention 

En dehors de l'âge et de la ménopause, l'ostéoporose est favorisée par la sédentarité, la maigreur (indice de masse corporelle inférieur à 19), une alimentation insuffisante, un déficit en calcium, une consommation excessive de sel, de protéines, de boissons sucrées ou de café, le tabagisme. 

À tout âge, la perte de capital osseux qui aboutit à l'ostéoporose peut être ralentie par : 

  •  une activité physique modérée et régulière (marcher tous les jours) ; 
  • une alimentation équilibrée et riche en calcium (1 200 à 1 500 mg par jour) : pour cela, il faut boire du lait écrémé et consommer des yaourts et/ou du fromage blanc à chaque repas, y compris au petit déjeuner ; 
  • une diminution de ia consommation d'alcool et/ou de café ;
  • une diminution de la consommation de protéines animales (viandes, poissons) si l'on a l'habitude d'en absorber plus de 250 à 300 g par jour. 

Les chercheurs ont constaté que les femmes asiatiques souffrent rarement d'ostéoporose alors qu'elles consomment peu de produits laitiers : on pense que ce phénomène est dû au fait qu'elles mangent beaucoup de soja, qui contient des substances proches des œstrogènes naturels.

L'ostéomalacie

L'ostéomalacie (os mou) chez l'adulte, appelé rachitisme chez l'enfant, est devenue rare aujourd'hui. Cette maladie est essentiellement due à un déficit en vitamine D, indispensable à l'absorption intestinale du calcium ainsi qu'à la régulation du renouvellement osseux. La première cause d'ostéomalacie (ou de rachitisme) est le manque d'exposition au soleil, que l'on peut constater notamment chez les jeunes enfants ou chez des personnes placées en institution. Toutefois, certaines formes de rachitisme sont liées à une maladie génétique, digestive ou rénale. L'ostéomalacie peut entraîner des déformations osseuses diverses, une tétanie ou des convulsions, une faiblesse musculaire, des douleurs osseuses. Sa prévention et son traitement reposent sur l'exposition modérée mais régulière au soleil. Le traitement repose sur l'association de vitamine D et de calcium. Les enfants sont également protégés par l'administration quotidienne de gouttes de vitamine D, ainsi que par une alimentation riche en lait et en laitages.

LES MÉDICAMENTS CONTRE L'OSTÉOPOROSE

Le traitement médical de l'ostéoporose fait appel aux médicaments de la ménopause ou à d'autres qui fixent le calcium. Un apport intensif de calcium et de vitamine D3 peut retarder une ostéoporose, mais il ne restaure pas la trame protéique défaillante.

À noter... Certaines eaux minérales sont d'excellentes sources de calcium qui peuvent pallier l'insuffisance de produits laitiers. Lisez attentivement les étiquettes et choisissez de préférence une eau calcique si vous êtes menacée d'ostéoporose.

Les phytoœstrogènes 

Les phytoœstrogènes  du soja ont démontré  leurs bienfaits sur l'ostéoporose. On en trouve aussi dans les germes  de céréales et diverses graines (lentilles, pois, haricots). Ces sources  végétales de protéines  et de sels minéraux  méritent de retrouver une place plus importante dans notre alimentation, à la place des protéines animales. Attention, toutefois : les phytoœstrogènes sont contre-indiqués dans certains cas (antécédent de cancer gynécologique hormono-dépendant).

Mon conseil : Votre Programme alimentaire Hélène Galé est particulièrement riche en laitages (yaourts et fromage blanc), que vous pouvez consommer presque sans limite et comme coupe-faim. Il vous protège en même temps de l'ostéoporose.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé ! 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet