Le molybdène et le vanadium

Ces deux oligoéléments ne posent pas de problèmes, c'est pourquoi ils sont assez ignorés. Molybdène et vanadium se trouvent dans l'organisme à doses infimes et nul ne risque d'en manquer.

Cellulite tarbes

À quoi sert le molybdène ? 

Le molybdène a été découvert par un Suédois, Cari William Scheele, en 1778. Son nom vient du grec molybdos signifiant plomb... Probablement parce que dans la nature, ce métal est mêlé au plomb. Il est très utilisé dans l'industrie, en alliage avec d'autres métaux, comme catalyseur dans le raffinage du pétrole, dans des applications électroniques et électriques. C'est un oligoélément essentiel dans la nutrition des plantes. Dans l'organisme humain, il intervient dans le métabolisme de certains acides aminés constituant les protéines. Il joue donc un rôle dans beaucoup de nos fonctions.

 

Quels sont les besoins en molybdène ?

Les besoins sont estimés entre 30 à 50 microgrammes par jour. Aucune carence n'a jamais été observée. C'est pourquoi aucun apport conseillé, selon les tranches d'âge, n'a été fixé par l'AFSSA (Agence française de 9 sécurité sanitaire des aliments) puisque l'alimentation couvre largement les besoins.

Cryolipolyse 65

Où se trouve le molybdène ? 

Céréales, légumes, viandes et produits laitiers en contiennent. Leur richesse varie en fonction du sol dont ils proviennent pour les céréales et les légumes.

 

Risquez-vous de manquer de molybdène ? 

Certainement pas puisque aucune carence n'a jamais été recensée ! Des excès existent qui ne proviennent pas de l'alimentation mais des conséquences d'une absorption trop importante dans certains métiers de la métallurgie.

 

Toxique à hautes doses 
II existe des compléments alimentaires "miraculeux" contenant du vanadium. Certains prophètes prêtent à cet oligoélément des propriétés qui, pour le moment, ne sont pas démontrées. Un apport excessif est dangereux, et peut provoquer des diarrhées  et des crampes. La limite tolérable est de 1,9 mg par jour.
 

 

Mon conseil : Pas de souci du côté de ces oligoéléments ! Votre programme alimentaire Hélène Galé vous apporte tout ce qu'il faut puisque ces deux-là se trouvent dans les légumes que vous consommez à chaque repas.

 

À QUOI SERT LE VANADIUM ?

Il fut découvert en 1801 par un Suédois, Nils Sefstrom. Son nom vient de Vanadis, celui de la déesse de la beauté dans la mythologie Scandinave. On ne sait pas encore vraiment à quoi il sert. Chez l'animal, le manque de vanadium déclenche une stérilité, une modification de la structure de l'os et du taux de cholestérol. Il jouerait un rôle dans les fonctions thyroïdiennes et l'entretien des os. Il en aurait un aussi, protecteur, contre les troubles cardiaques.

 

À noter... Les besoins en vanadium seraient de 10 à 20 microgrammes par jour. Ceux-ci sont largement couverts par l'alimentation. Aucune carence n'a jamais été observée. Le vanadium se trouve un peu partout dans les aliments, entre autres dans les pommes, les champignons, les céréales et les fruits de mer.

 

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet