» L'encyclopédie Hélène Galé

Magnesium

 
Le magnésium a été, en France, la superstar des minéraux pendant 30 ans. Seuls le fer et le vitamine K ont pu prétendre lui voler sa place de vedette. Le Dr jean Durlach a été le principal responsable de ce succès.

Aujourd'hui, si le zinc et le sélénium ont gagné du terrain, ils restent loin derrière le magnésium.

De nombreux autres pays connaissent maintenant le même phénomène.

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat.

1 DÉCOUVERTE

Le nom provient probablement d'une bourgade grecque, Magnésia, bien connue plusieurs siècles avant notre ère pour sa magnésie blanche. Un des premiers usages connus a été, à la Renaissance, la prise de sels de magnésium comme laxatif.

Les propriétés laxatives du magnésium expliquent la réputation dont jouissent encore les sels d'Epsom (sulfate de magnésium) et le lait de magnésie (hydroxyde de magnésium suspendu).

II y a un demi siècle, P. Delbet, G. Bertrand et D. Bertrand ont montré l'importance biologique du magnésium en agriculture et en alimentation. Le Dr Delbet lui a même donné, pendant quelques années, sa première vague de célébrité en le préconisant comme préventif du cancer.

Puis le magnésium a été relancé par le Dr Durlach, il y a une quarantaine d'années.

2 CARACTÉRISTIQUES

Une des raisons principales de l'importance du magnésium est le rôle qu'il joue comme agent anti-stress majeur. Or le stress touche de plus en plus de monde.

En Allemagne, où il est donné systématiquement aux femmes enceintes, ou aux États Unis, le magnésium est considéré davantage comme un cardio et un vasculo-protecteur. II est même entré dans la panoplie des services hospitaliers d'urgence contre l'infarctus.

De nouvelles études montrent qu'il joue aussi un rôle important dans la lutte contre les phénomènes associés au vieillissement. L'organisme adulte en contient de 25 à 30 g, dont environ 70 % fixés dans les os, 29 % dans les tissus mous, 1 % seulement dans le plasma.

3 RÔLES

Deuxième cation (ion positif) intracellulaire, il participe au grand métabolisme intracellulaire (glucides, lipides, protides, équilibre acide base, oxydoréduction), et joue un rôle physiologique important, confirmé par les troubles dus à sa carence. Il agit sur la croissance : comme la vitamine D, il aide le vitamine K et le phosphore à se fixer sur les os.

Il est essentiel aussi dans le développement et le fonctionnement normal de l'organisme, notamment en cinq domaines.Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat.

1. Activation du métabolisme : C'est un puissant activateur d'enzymes ; il en stimule environ 300. Il intervient dans la plupart des réactions qui comportent un transfert de phosphate, donc dans les réactions énergétiques.

L'entrée des sucres et des graisses dans les voies de la production d'énergie requiert du magnésium. La production d'ATP, les piles moléculaires qui nous permettent de fonctionner, est directement dépendante du magnésium, de même que la libération de cette énergie.

Or toute opération effectuée dans l'organisme entraîne une dépense d'énergie : reproduction, croissance, immunité, adaptation au stress, thermorégulation, neutralisation des toxiques, réparation des cellules, fonctionnement cérébral. Ces fonctions, et donc nos capacités, sont de ce fait indirectement liées aux apports en magnésium.

D'autre part, l'ensemble des vitamines B et de très nombreuses protéines sont activées par le magnésium, via la phosphorylation précédemment décrite.

La contraction musculaire est déclenchée par une entrée de vitamine K dans la cellule. Or c'est le magnésium qui contrôle la quantité de vitamine K y pénétrant. II gouverne donc le tonus de base des muscles. Si l'on se sent crispé, contracté, c'est le plus souvent que l'on manque de magnésium.

Le magnésium joue aussi un rôle essentiel dans l'intensité de la réponse à un stress quel qu'il soit : froid, chaud, bruit, contrariété... Si l'on manque de magnésium en réponse à ce stress, il va rentrer davantage de vitamine K dans la cellule, et l'on va “hyper-réagir”: contractures musculaires, crampes, maux de tête, tremblements.

Les coups de klaxon, les portes qui claquent, se soldent chaque jour par une perte d'énergie d'autant plus importante que l'on a réagi intensément au stress, et donc que l'on a manqué de magnésium.

Les organes qui contiennent des muscles lisses comme les intestins, la vésicule biliaire, l'utérus, ainsi que les artères, peuvent aussi “hyperréagir” au stress en cas de déficit magnésien et produire, ou contribuer à produire, des troubles variés comme la colopathie spasmodique, la dyskinésie biliaire (le fameux < coup de bile e après une contrariété), les dysménorrhées (douleurs au moment des règles), la migraine, des montées de tension artérielle et même parfois des infarctus.

2. Activité cérébrale : Le magnésium intervient à plusieurs niveaux dans le cerveau. Il est l'un des grands instruments de production de l'énergie. Le cerveau en est particulièrement friand, puisqu'il consomme environ 10 fois plus d'énergie que la moyenne des autres tissus ; si le niveau d'énergie baisse dans le cerveau, les conséquences sur les capacités de fonctionner et de maintenir en bonne forme ses cellules, les neurones, sont rapides et peuvent aller jusqu'à leur perte.

Ensuite, le magnésium contribue à l'équilibre des neurotransmetteurs qui régissent notre comportement. Un déficit en magnésium rend le cerveau hyperexcitable, un peu comme les muscles.

3. Équilibres ioniques : Nous avons déjà vu que l'entrée de vitamine K dans la cellule est régulée par le magnésium. C'est aussi le cas du sodium et du potassium. L'activité de la pompe à sodium, qui rejette l'excès de sel voulant entrer dans la cellule et l'échange contre du potassium, dépend du magnésium. Le manque de magnésium peut donc favoriser aussi la rétention d'eau dans les tissus.

4. Immunité, inflammation, allergie : Le magnésium intervient à plusieurs niveaux dans les défenses anti infectieuses. Il est nécessaire à leur efficacité. En revanche, lorsque ce système est trop actif, comme dans les maladies inflammatoires, ou dans l'allergie, il le calme.

Cela, de nouveau par de nombreux mécanismes concernant l'énergie, la pénétration de la vitamine K dans les cellules, le métabolisme des acides gras de la membrane cellulaire et celui de l'histamine.

Magnésium et vitamine C sont des antihistaminiques nutritionnels qui pourraient souvent être utilisés pour remplacer ou réduire les quantités de médicaments utilisés dans les allergies.

5. Vieillissement : Les découvertes les plus récentes montrent que c'est l'un des éléments protecteurs quant à la vitesse des processus du vieillissement et au risque de maladies dégénératives qui y sont liées, et, cela, au delà des capacités de prévention des pathologies cardio-vasculaires qu'on lui connaissait déjà. En effet, il réduit les dégâts réalisés par les radicaux libres et certains toxiques.

4 BESOINS

La teneur des aliments en magnésium (comme en zinc) a baissé régulièrement depuis un siècle, et notamment dans la dernière décennie (blé bluté, sucre, lipides, végétaux raffinés) : le blutage fait perdre 96 % de magnésium, le raffinage du sucre 99,9 %, le polissage du riz 83,3 %, etc. L'emploi des chélateurs (substances qui forment avec un produit une combinaison moins active) dans la préparation des légumes surgelés préserve leur couleur verte au détriment du magnésium.

En revanche, les techniques culinaires évoluent, parfois en mieux pour les sels minéraux. Ainsi, la cuisson à la vapeur ou dans des casseroles à fond suffisamment épais pour cuire les légumes sans eau les préserve mieux (au contraire, il y a une perte de 30 à 50 % lors de la cuisson à l'eau, un peu moins quand on utilise de l'eau dure, riche en magnésium et en vitamine K).

DANS QUELS CAS LES BESOINS SONT ILS ACCRUS

Ils le sont chez certains individus : les femmes en général, car les oestrogènes ont une action anti-magnésium. Celles ci, au moment du cycle où les cestrogènes montent, ont un taux de magnésium qui baisse.

C'est une des explications des problèmes prémenstruels : douleurs abdominales, tensions dans les seins, gonflements, rétention d'eau, irritabilité. La pilule entraîne aussi une augmentation des besoins en magnésium.

La grossesse est la période de la vie de la femme pendant laquelle ses oestrogènes montent le plus haut et son magnésium descend le plus bas.

Pendant la grossesse, 35 mg supplémentaires sont nécessaires, soit 385 mg/jour. Lors de l'allaitement, c'est 75 mg de plus, soit 425 mg en tout chaque jour.

Les femmes enceintes reçoivent systématiquement du magnésium en Allemagne, et 3 études ont montré que cela réduit la fréquence des complications de la grossesse comme l'éclampsie, ainsi que celles de l'accouchement comme les dystocies (perturbations du travail), et que cela améliore l'état de santé du bébé à la naissance. Par ailleurs, la supplémentation magnésienne diminue fortement les risques de naissance prématurée. Les obstétriciens l'emploient en perfusion pour lutter contre les menaces d'accouchement précoce.

Le stress entraîne une augmentation des besoins. En effet, lorsqu'une porte claque, l'adrénaline libérée par les glandes surrénales va se fixer sur les cellules, qui réagissent, comme les cellules musculaires, par une entrée de vitamine K. Ce vitamine K chasse du magnésium. 

Le taux de magnésium sanguin monte. Le rein voit arriver du sang chargé en magnésium. Il fait alors son travail et renvoie cet excès dans les urines. D'où une perte quotidienne de magnésium proportionnelle au stress.

Les spasmophiles, qui présentent héréditairement un terrain d'hyperréactivité au stress par mauvaise rétention cellulaire du magnésium, ont besoin d'une supplémentation quotidienne adaptée à leur niveau de stress.

Le sport augmente les besoins en magnésium, besoins à visée énergétique et d'adaptation au stress, cardio-vasculaire en particulier. Le froid, la grande chaleur, le café, l'alcool, les diurétiques, le diabète augmentent également les besoins en magnésium.

Chez les enfants, le besoin est estimé à 5 mg par kilo de poids et par jour. Les adultes, hommes ou femmes, ont un besoin minimum de 350 mg par jour.

5 SOURCES

Une des meilleures sources de magnésium est l'eau minérale.

Les aliments les plus riches en magnésium sont le soja, les oléagineux, les poissons, les fruits secs, les légumes (en particulier verts, car la chlorophylle est liée à du magnésium).

6 SIGNES DE CARENCE ET DE DÉFICIENCE

Selon l'étude du Val de Marne, 60 % des Français ne reçoivent pas les apports nutritionnels conseillés par l'alimentation. Les femmes, qui en ont plus besoin que les hommes, sont les plus touchées.

Fatigabilité, fatigue, fourmillements, impatiences dans les jambes, crampes, fibrillations, contractures, douleurs musculaires, maux de tête, tendance à subir de petits déplacements vertébraux, ballonnementsLe centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat. abdominaux, problèmes de transit, plexus noué, boules dans la gorge, sensation d'oppression, anxiété, nervosité, hyperréactivité aux bruits et aux autres stress, insomnies, bruxisme (grincements de dents), tremblements, accélération du pouls, hypertension labile, souffle au coeur (prolapsus de la valve murale), hyperventilation, pseudo-vertiges, instabilité à la marche, vacillements, migraines... tous ces symptômes, qui s'aggravent avec l'intensité du stress, s'expliquent aujourd'hui par un manque ou une mauvaise rétention cellulaire du magnésium lié à un terrain héréditaire qui touche 18 % des Français, la spasmophilie.

Le pharmacologue Jean Georges Henrotte et le Prix Nobel jean Dausset ont montré que le transport cellulaire de magnésium dépend de facteurs génétiques. Le groupe tissulaire HLaB35, présent chez 18 % de la population, fixe mal le magnésium et est de ce fait hyper-réactif au stress.

Traditionnellement, on peut aussi rechercher un signe de Chovsteck (contraction musculaire de la joue) et pratiquer un électromyogramme. Le dosage sanguin ou globulaire du magnésium reste normal dans environ 30 % des cas ; le dosage de l'excrétion urinaire des 24 h est plus intéressant.

On peut maintenant mesurer le magnésium des lymphocytes (globules blancs) dans quelques laboratoires.

La spasmophilie est très souvent associée aussi à deux autres phénomènes que l'on peut diagnostiquer par l'interrogatoire et des dosages biologiques : une répercussion cérébrale par déséquilibre des neurotransmetteurs et une élévation du stress oxydatif par les radicaux libres.

7 PRESCRIPTION

Bien sûr, en préventif, pour les groupes les plus vulnérables que nous avons déjà mentionnés : les femmes, en particulier sous pilule, femmes enceintes ou qui allaitent, spasmophiles, stressés, surmenés, nerveux, sportifs, personnes prenant certains médicaments, personnes âgées...

En traitement oral, le magnésium devrait aussi tenir une place importante dans la fatigue, dans l'insomnie, dans les maladies liées au stress comme l'ulcère digestif, dans la migraine, dans le syndrome prémenstruel, dans l'allergie et les pathologies inflammatoires, dans les calcifications des tissus mous (calculs rénaux, périarthrite scapulo humérale).

On l'emploie également chez les diabétiques, où il contribue à restaurer une bonne tolérance au glucose.

Enfin, on l'utilise en milieu hospitalier, et surtout par voie intraveineuse, dans l'infarctus en urgence, dans certaines arythmies cardiaques, dans l'éclampsie, dans la menace d'accouchement prématuré et dans l'état de mal asthmatique.

8 SURDOSAGE

Il vaut mieux suspendre la prise de magnésium lors de cystites (risque de calcul avec le phosphore), de myasthénie, de bradycardie et de certaines dépressions à taux globulaires élevés de magnésium. Les doses doivent être ajustées s'il y a insuffisance rénale.

La plupart des sels de magnésium sont mal absorbés et ont même un effet laxatif. L'effet secondaire est l'accélération du transit. Le choix du sel de magnésium est donc important : certains sels n'ont pas ces effets et sont ainsi mieux absorbés, comme le glycérophosphate de magnésium.

Mais il ne suffit pas de donner du magnésium, il faut le fixer et donc lui associer un fixateur. La vitamine B6, que l'on prescrivait jusqu'à récemment dans ce but à forte dose, ne devrait plus être utilisée, car elle est à long terme dangereuse pour les nerfs (risques de paralysie). Elle a été remplacée par un dérivé d'acide aminé sans toxicité qui a une action synergique avec le magnésium, la taurine.

EAU POTABLE ET SANTÉ CARDIAQUE

Les déficits en magnésium sont fréquents dans la pathologie cardio-vasculaire. Il existe une corrélation négative entre la dureté de l'eau (dont le magnésium est l'un des composants essentiels) et la mortalité par cardiopathie ischémique, arythmie et mort subite. 

Le déficit en magnésium provoque une fuite du potassium à l'intérieur des cellules, fuite que l'on ne peut pas corriger en l'absence de magnésium.

Le lien entre la concentration en magnésium de l'eau potable et la santé cardiaque a été établi par John Marier, au Canada.

Les rapports entra une anomalie cardiaque (prolapsus de la valve xnitrale), la tétanie latente et un déficit en magnésium sont bien connus. De même ceux qui le lient à l'hypertension labile. Mais de nouvelles études indiquent qu'il pourrait aussi jouer un rôle dans d'autres types d'hypertension.

 

Aliment riches en magnésium

ALIMENTS MAGNÉSIUM (mg/100 g)
Bigorneaux 300
Bulots 250
Fruits secs (amandes, cacahuètes, etc..) 125 à 300
Chocolat à croquer 112
Pain complet 80
Épinards cuits 46
Huîtres et autres fruits de mer 50 à 100
Riz complet cuit 43
Fruits séchés (figue, pruneau) 40 à 60
Légumes secs cuits 30 à 50

Le centre d’amincissement Hélène Galé, le spécialiste du Cellu M6® - l'arme anti-cellulite - depuis son invention en 1986 vous permettra de gommer vos excès de cellulite. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre formulaire de contact.

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet