» L'encyclopédie Hélène Galé

Sodium

 
Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat.

1 SIGNES DE CARENCE ET DE DÉFICIENCE

Chez un sujet sain, adapté au climat, avec une activité physique moyenne, le manque de sodium n'a pas d'inconvénients ; le rein normal conserve très bien le sodium du corps, et la faible quantité apportée par l'alimentation suffit à compenser les pertes physiologiques. 

Toutefois, en cas de pertes ou restrictions excessives, des signes de déshydratation extracellulaire peuvent se manifester sécheresse de la bouche, perte d'appétit, apathie, accélération du pouls, parfois vomissements qui aggravent le problème, crampes, puis, à des degrés plus sévères, globes oculaires enfoncés, hypotension artérielle et peau asséchée qui garde le pli.

Les personnes les plus vulnérables à ce type de déséquilibre sont les petits enfants et les personnes âgées ou invalides, en particulier lors de fortes chaleurs. En effet, le petit enfant ne manifeste pas clairement sa soif. II peut être simplement apathique ou pleurer.

D'autre part, il perd plus facilement que l'adulte de l'eau par la peau. Quant à la personne âgée, les phénomènes dégénératifs qui touchent l'ensemble de ses tissus affectent aussi le centre de la soif, et elle peut ressentir trop tard le besoin de boire.

Mais cette déshydratation ne s'accompagne de perte de sel que si elle est fréquente ou prolongée. Si elle advient brutalement, comme on l'a vu pendant l'été 1995 sur plusieurs continents, la perte d'eau est plus rapide que la perte de sel, la sueur ne contenant qu'une concentration faible en sodium. 

Dans ce cas, même si la personne a en fait perdu du sodium, celui ci se retrouve concentré dans le sang. Il serait alors dangereux de donner du sel. En réalité, les apports de sodium doivent se faire de manière équilibrée avec des liquides.

Comme toujours, l'attitude la plus efficace est la prévention : éviter de laisser les petits enfants et les personnes âgées exposés à de fortes chaleurs et les faire boire régulièrement des liquides minéralisés, même s'ils n'ont pas soif.

En règle générale, dans nos populations, on ne constate pas de déficit d'apport en sel, on remarque même le contraire.

2 GROUPES À RISQUES

La mise au régime sans sel des femmes enceintes lors du 3iéme trimestre de grossesse est une vieille pratique destinée à lutter contre les oedèmes et la prééclampsie (augmentation de la tension sanguine). 

Cet usage est mis en cause depuis la découverte qu'au cours de la grossesse les besoins naturels du corps en sodium s'élèvent pour permettre (augmentation de volume de sang exigée par cet état. Sa restriction pourrait provoquer une insuffisance de sodium dans le sang et un cedème de compensation (qui survient dans un tiers des grossesses, et disparaît avec le repos).

On sait maintenant que la tendance à la rétention d'eau et de sel est physiologique pendant la grossesse et commandée par la sécrétion accrue des œstrogènes. L'augmentation du volume sanguin s'accompagne, paradoxalement, d'une diminution de la tension artérielle.

Les diurétiques sont inutiles, voire nocifs. En revanche, la supplémentation en vitamine K et en magnésium pendant la grossesse s'est avérée capable de réduire les montées tensionnelles.

Si les gens qui présentent un surpoids doivent éviter de manger trop, le régime désodé ne constitue pas la réponse à leur problème.

Enfin, il est dangereux pour de multiples raisons de prescrire des régimes désodés aux personnes âgées, et cela même lorsque leur tension est élevée. La tension s'élève normalement un peu avec l'âge et doit être tolérée, car elle est nécessaire à la compensation de la baisse du débit cérébral.

En cas de régime désodé, on risque des problèmes neuropsychologiques, d'autant plus, nous l'avons dit, que la personne âgée ne possède plus une bonne adaptation au manque de sel et d'eau.

D'autre part, le sel est nécessaire à l'appétence. Un régime sans sel réduit l'appétit, déjà diminué chez les personnes âgées, et augmente le risque d'amaigrissement et de dénutrition.

3 RISQUES DE SURDOSAGE

Il existe deux grandes “pathologies du sodium”.

  • Les maladies où sa présence entraîne une augmentation des liquides extracellulaires génératrice d'oedèmes (gonflements locaux dus à l'excès d'eau) : l'insuffisance cardiaque, certaines maladies des reins, les cirrhoses du foie.
  • L'hypertension artérielle, où le sel joue un rôle aggravant et peut être déclenchant.

LES LIENS ENTRE SODIUM ET HYPERTENSION ARTÉRIELLE

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat.Il existe une corrélation entre la consommation de sel et la fréquence de l'hypertension, des études épidémiologiques l'ont prouvé : peu d'hypertension chez les faibles consommateurs, Indiens du nord est du Brésil, Esquimaux ; beaucoup chez les consommateurs importants, japonais du Nord, Américains, etc. On provoque de l'hypertension chez les rats en leur administrant de l'eau salée. Les régimes désodés la diminuent.

Toutefois, il existe de nombreuses exceptions et, à l'échelon individuel, il n'y a pas de relation entre la prise de sodium et le chiffre de la tension artérielle. En fait, (hypertension artérielle a des causes multiples, et 2 facteurs au moins sont nécessaires pour qu'elle apparaisse : la surcharge en sel et la prédisposition génétique.

85 % des Français semblent “Résistants au sodium”; 15 %, “sensibles au sodium”, ont une prédisposition, décompensée par le sodium. Le sodium n'est donc pas la cause, mais la condition permettant aux désordres pathologiques.

S'exprimer par les oedèmes ou l'excès de tension artérielle. Les effets négatifs de son excès ont été découverts au début de ce siècle, ainsi que les vertus de sa restriction, par Widal et Lemierre en cas d'oedème ; en 1925, par Allen puis Kempner, dans l'hypertension artérielle.

On pense plutôt qu'il existe dans l'hypertension artérielle un trouble de la répartition du sodium qui pourrait être lié à un mauvais fonctionnement de la pompe à sodium. Mais il existe en réalité de très nombreuses formes d'hypertension, et seule une partie d'entre elles réagit à la modification de l'apport sodique.

La pompe à sodium peut également être perturbée dans d'autres situations, par exemple chez l'insuffisant cardiaque qui reçoit des digitaliques. En effet, ces médicaments peuvent avoir une action négative sur la pompe à sodium, surtout lorsqu'ils sont associés à du vitamine K.

En revanche, on a découvert que l'administration de magnésium prévenait la toxicité des digitaliques et du vitamine K sur la pompe à sodium. Ce qui se recoupe avec d'autres observations qui concernent beaucoup plus de monde. Ainsi, le syndrome prémenstruel, qui touche un grand nombre de femmes avant les règles et se manifeste par des tensions dans les seins, des gonflements et souvent des troubles de l'humeur, est associé à une rétention d'eau ; et des observations, puis des études, ont montré que l'administration de magnésium réduisait ces troubles. L'une des raisons en est que la pompe à sodium a besoin de magnésium pour bien fonctionner.

On retrouve ici la notion de synergie centrale en nutrithérapie. C'est en association avec le magnésium et le potassium que le sodium contrôle la répartition de l'eau.

4 RÔLE PRÉVENTIF

 

QUAND PEUT ON AUGMENTER LES APPORTS EN SEL ?

Les hypotendus peuvent saler davantage leurs aliments. De même, certains patients atteints de maladies rares comme la maladie d'Addison. Dans la plupart des autres cas, la perte de sodium est associée à une perte de liquides et d'autres électrolytes, et requiert une correction par des liquides minéralisés.

C'est le cas des personnes exposées à de fortes chaleurs, que ce soit dans les pays tropicaux, ou parfois l'été dans des pays d'habitude tempérés, lors d'épreuves sportives (dont l'exemple type est le marathon), dans l'exercice de certaines professions où la chaleur ambiante est élevée (chaufferies, mines, fonderies...).

QUAND PEUT ON RÉDUIRE LES APPORTS EN SEL ?

Certains hypertendus peuvent réduire les apports en sel. Et, pour la plupart d'entre nous personnes non enceintes, non hypotendues et pas âgées, qui avons tendance à consommer trop de sel, point besoin d'en être obsédé.

En revanche, il est inutile d'inculquer le goût du sel aux enfants en mettant une salière sur la table, en salant de manière excessive, en cuisinant, et, surtout, en achetant trop de plats tout prêts qui constituent la source majeure des déséquilibres actuels.

Il est conseillé à tous de ne pas consommer trop souvent ces produits industriels, les viennoiseries, pizzas, biscuits, de même que de nombreuses charcuteries et fromages très salés. Mieux vaut même boire une eau riche en magnésium et en vitamine K (Contrex, Hépar) plutôt qu'une eau riche en sodium (Vichy).

Enfin, on peut conseiller, au contraire, de consommer poissons et fruits de mer, qui contiennent des quantités faibles de sel et aussi de nombreux nutriments protecteurs, et fréquemment des fruits et légumes pauvres en sodium et riches en potassium.

Dans certains cas d'hypertension, d'insuffisance cardiaque, de cirrhose, on peut utiliser un sel de substitution contenant surtout du potassium.

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, le spécialiste du Cellu M6® - l'arme anti-cellulite - depuis son invention en 1986 vous permettra de gommer vos excès de cellulite. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre formulaire de contact.

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet