» Le glossaire Hélène Galé

Glossaire lettre P

 

PARESTHÉSIE

Sensations bizarres dues à un trouble du système nerveux : fourmillements, engourdissements, picotements...
 

PASSIFLORE (Passiflora incarnata)

Fleur de la Passion, originaire du Brésil, Europe, Passifloracées, calmante, euphorisante, apaisante, cicatrisante, anti-hémorroïdaire. 

PATHOGENESIE

Etude des causes des maladies et de l'évolution de celles-ci. La pathogénésie est particulièrement importante pour les homéopathes.

PATHOLOGIE

Science ayant pour but d'étudier les maladies et, par extension, manifestation de la maladie.

PATIENCE (Lapathium)

Europe, Polygonacées, vitamine C, antiparasitaire.

PAVOT JAUNE DE CALIFORNIE (Eschscholtzia californica)

Asie, Rosacées, calmant, antidouleur.

PEDILUVE

Bain de pieds, selon le même principe que le manuluve.

PERCUTANE

Qui passe à travers la peau.

PEROXYDATION

Transformation d'un oxyde en peroxyde (qui contient plus d'oxygène que l'oxyde normal). Le peroxyde d'hydrogène, ou eau oxygénée, est utilisé par les globules blancs pour détruire bactéries et virus, mais c'est aussi une molécule toxique pour les cellules elles-mêmes, un intermédiaire du métabolisme des radicaux libres.

PERSIL (Petroselinum sativum)

Europe, Ombellifères, plante aromatique très utilisée, riche en vitamines, diurétique, digestif, hypotenseur, antiparasitaire, soulage les règles douloureuses, mortellement toxiques pour les perruches et les perroquets. 

PERSPIRATION

Elimination continue d'eau à travers les pores sudoraux.

PERTE INSENSIBLE D'EAU (P.I.E) 

Au niveau de la couche cornée se produit un passage d'eau vers l'extérieur dont l'origine est double: perspiration et perte d'eau transépidermique, à travers les membranes des cellules épidermiques. Ce phénomène correspond à une perte de 0.8L/jour.

PETITE CENTAURÉE (Erythrœa centaurium)

Erythrée, Europe, Gentianées, fébrifuge, digestive, laxative. 

PETITE PERVENCHE (Vinca minor)

Sous-bois Europe, Apocyanacées, décongestionnante, astringente, stomachique, antiseptique. 

pH 

Valeur qui détermine l’acidité d’un milieu. Acide si son pH est plus petit que 7, basique si il est plus grand que 7 et neutre si il est égal à 7. Le pH de la peau est d’environ 5,5 c'est à dire légèrement acide.

PHOSPHORYLATION

Accrochage d'un atome de phosphore sur une molécule, la manière la plus fréquente de la rendre active.

PHOTOSENSIBILISATION

Réactions cutanées déclenchées par le soleil sur une peau sensibilisée par l'absorption ou l'application locale de certaines substances. 

PHOTOTYPE

Il correspond à la sensibilité d'un individu au soleil. Se définit en fonction de la couleur de sa peau, de ses cheveux, de ses yeux et beaucoup de sa faculté à bronzer.

PHOTOVIEILLISSEMENT

Vieillissement cutané provoqué par le soleil ; on parle également de vieillissement actinique ; Ce vieillissement photo-induit vient aggraver le processus naturel de vieillissement biologique.

PHYTATE

Grosse molécule contenue dans certaines plantes qui a la fâcheuse propriété de « piéger » certains oligo-éléments. C'est le cas du pain complet, auquel il faut par conséquent préférer le pain au levain qui n'en contient pas.

PHYTO-HORMONE

Substance synthétisée par les plantes dont la structure est proche des hormones femelles d'origine animale. Elle se comporte dans l'organisme comme des oestrogènes ou de la progestérone de plus faible puissance.

PILOSELLE (Hieracium pilosella)

Piloselle épervière, Europe, Composées, diurétique, dépurative, antirhumatismale, décongestionnante. 

PISSENLIT (Taraxacum dens leonis Dendelion)

Europe, Composées, diurétique, cholagogue, dépuratif, laxatif.

PLAIES

Toute plaie, même banale, mérite des soins adaptés évitant la surinfection (par le staphylocoque ou le streptocoque). 
La conduite à tenir face à une plaie est simple : laver la blessure à l'eau du robinet et au savon de Marseille, puis rincer à l'eau. Pour la désinfection, utiliser des antiseptiques pas trop puissants comme l'eau oxygénée, la chlorhexidine, l'alcool à 70° ou un autre produit indiqué parle pharmacien. Sont déconseillés : l'alcool à 90 °, qui est trop agressif, les produits colorés de type Mercurochrome, qui peuvent masquer une éventuelle infection, et l'association d'antiseptiques, qui n'est p a s plus efficace. La teinture d'iode est également à éviter chez les petits enfants et les femmes allaitant ou enceintes de plus de trois mois. 
Les  plaies de la face et de la main, potentiellement graves, nécessitent un soin particulier et le recours au médecin. 
Enfin, vous devez impérativement vérifier que vous êtes bien vacciné contre le tétanos, car cette maladie n'a pas disparu. 

POIDS (PROBLÈME)

Un Français sur deux est insatisfait de son poids, et même si les surcharges pondérales réelles sont moins fréquentes, les demandes d'amaigrissement sont très nombreuses. Les événements hormonaux, le stress et les troubles du comportement jouent un rôle important dans la prise de poids, qui reste néanmoins le résultat d'un excédent calorique : on mange plus qu'on ne dépense. Et pour perdre du poids, point de secret !  Il faut dépenser plus qu'on n'absorbe. En réalité, rien n'est simple : si les apports peuvent relativement facilement être évalués (et contrôlés), les dépenses sont plus difficiles à estimer. Elles varient en fonction de la consommation de base de l'organisme (très variable selon les individus et chez une même individu selon les circonstances) et de l'activité physique. 
Toujours est-il que le programme d'amaigrissement sera établi après analyse des apports et évaluation des comportements alimentaires habituels. A partir de là, un rééquilibrage nutritionnel, une réduction calorique et une rééducation comportementale sont proposés. D'une façon générale, il convient de réduire les sucres rapides (sucreries) et les graisses. Ainsi, pâtisseries, viennoiseries, crèmes glacées, boissons sucrées, chocolat et bonbons doivent être écartés, de même que les viandes grasses, les plats en sauce, la charcuterie, les fritures.... La saveur sucrée peut être retrouvée avec l'utilisation d'un édulcorant (aspartam). 
Le mode de cuisson est important : grillades, cuisson à la vapeur ou à l'étouffée sont recommandées. 
Les rythmes alimentaires sont également importants à respecter (ou à redécouvrir). Trois repas quotidiens au minimum sont nécessaires. Une collation à 11 heures et/ou à 17 heures est souvent utile pour éviter les fringales et les "craquages". L'apport calorique des collations doit être inclus dans le programme journalier.
Une activité physique régulière et modérée est fortement conseillée : plus que la dépense calorique qu'elle engendre, elle permet de se réconcilier avec son schéma corporel. 
En définitive, la réussite du régime est une affaire de motivation et de volonté. L'effort doit être durable et la perte de poids progressive.

Mon conseil : 
Il convient de rappeler une fois encore le danger des régimes farfelus et des méthodes miracles, promettant un résultat spectaculaire sans effort. Ce ne sont que mensonges et escroqueries. De leur côté, les médecins sont aujourd'hui convaincus de la nocivité de certains médicaments comme les diurétiques, les extraits thyroïdiens ou les anorexigènes, à réserver à des cas très particuliers. Seuls des sélecteurs d'appétit ou des produits favorisant la réplétion gastrique  ont un intérêt. Le problème est tout autre concernant les produits diététiques, utilisables comme substitut de repas ou comme collation. Leur intérêt est fonction de leur équilibre nutritionnel, de leur maniabilité et de leur caractère attractif.

POISSONS GRAS

Ils sont indispensables à la santé grâce à la présence des acides gras essentiels de type oméga-3. Les plus bénéfiques sont dans l'ordre : le hareng, le maquereau, la sardine, le saumon, le thon...

POLYNÉVRITE

Névrite affectant plusieurs nerfs.

POLYSACCHARIDE

Molécule formée de nombreux sucres simples.

POUX

Les poux font à nouveau beaucoup parler d'eux. On  note en effet une recrudescence des pédiculoses depuis quelques années. Tous les enfants (parfois les adultes) sont concernés, quels que soient le milieu socio-économique et l'ethnie. Pediculus humanus capitis, en français : "pou de la tête de l'homme", est une petite bête grise ou noire, mesurant 3mm, et qui élit domicile, comme son nom l'indique, à la racine des cheveux. Chaque femelle pond environ une dizaine d'œufs par jour, soit de 300 à 400 dans sa vie. Les œufs se trouvent dans de petits sacs membraneux blanchâtres, les lentes, qui adhèrent fortement aux cheveux. Après huit jours, c'est l'éclosion et la naissance d'un jeune pou. A l'inspection, ce sont généralement les lentes qui sont repérées et qui permettent de faire le diagnostic. 
Tout le problème de la pédiculose est sa contagion. Lorsqu'un enfant est touché, l'épidémie se propage comme une traînée de poudre. La contamination se fait d'une tête à l'autre, ou par l'intermédiaire de bonnets, écharpes, oreillers, brosses et peignes... 
Aussi la lutte contre les poux repose-telle avant tout sur la qualité du dépistage et la bonne conduite du traitement chez les sujets infectés et leur entourage. 
Il faut inspecter régulièrement la tête des enfants (voir encadré) et signaler immédiatement à l'école, ou aux collectivités qu'ils fréquentent, la présence de poux. L'enfant atteint et l'ensemble de son entourage (parents, frères et soeurs, camarades) doivent être traités simultanément, sans oublier la désinfection des objets familiers. 
Il existe aujourd'hui des traitements parfaitement adaptés. Les poux s'étant accoutumés à certains produits, les industriels de la pharmacie ont choisi d'associer deux principes actifs, traitement auquel les poux ne peuvent résister. Le principal problème reste celui de la recontamination, due à un traitement incomplet de l'entourage.
Les produits antipoux se  présentent généralement sous forme de lotions (parfois en sprays) ou de shampooings, auxquels on associe volontiers un baume décolleur de lentes qui facilite l'élimination des lentes mortes et qui permet de débarrasser complètement la chevelure des stigmates de l'infection. La réussite du traitement est alors plus facile à constater. 
Les médecins recommandent souvent de faire deux traitements à huit ou dix jours d'intervalle.

Mon conseil : 
La présence de poux doit, être suspectée : 

  • lorsqu'un cas de pédiculose est signalé dans l'entourage de l'enfant;
  • face à des démangeaisons du cuir chevelu (l'enfant se gratte ou a des lésions de grattage). 

La preuve de la pédiculose est faite sur :

  • la présence de lentes, sortes de pellicules grises, oblongues. solidement fixées à 1 ou 2 cm de la racine du cheveu. principalement sur, la nuque sur les tempes ou autour des oreilles;
  • la présence de poux sur la, tête de l'enfant ou sur ses objets personnels.

PRÉCURSEUR

Substance qui, introduite dans l'organisme, doit se transformer en une autre substance pour être utilisée. Le bêtacarotène est le précurseur de la vitamine A.

PRINCIPE ACTIF

Molécule ou substance active (végétale, minérale ,..) entrant dans la composition d'un produit (cosmétique, médicament et tout produit ayant des propriétés thérapeutiques) et lui apportant son activité et sa spécificité (hydratant, anti-âge, revitalisant).

PRÊLE (Equisetum arvense)

Queue de cheval, Europe, Equisetacées, diurétique, reminéralisante, cicatrisante. 

PROSTAGLANDINES

Substances dérivées des acides gras insaturés et ayant une structure biochimique commune de type cyclique. Elles sont naturellement produites par l'organisme et servent de médiateur dans un très grand nombre de phénomènes physiologiques et pathologiques, notamment inflammatoires.

PROSTATE (ADÉNOME DE LA)

La prostate se situe au carrefour génitourinaire, à proximité du col de la vessie et autour de l'urètre. Elle a la taille approximative d'une châtaigne. C'est une glande sexuelle masculine produisant un liquide qui entre dans la composition du sperme. Son rôle dans la fertilité est important. Un homme sur deux, à partir de 50 ans, présente un adénome prostatique. Cette hypertrophie bénigne de la prostate provoque des troubles urinaires. Les patients sont obligés de se lever la nuit pour uriner ; puis cette envie fréquente d'uriner se manifeste également pendant la journée. Le sujet souffre de difficultés en début de miction, son jet urinaire est réduit et lent. Parfois s'y associent des pesanteurs au niveau du bas-ventre et même une éjaculation douloureuse. Le diagnostic est fait sur l'échographie, cet examen radiologique indolore qui permet de visualiser la prostate (comme d'autres organes). Le traitement est d'abord médical : plusieurs médicaments permettent de corriger les symptômes en luttant contre les poussées congestives et en ralentissant l'évolution de l'adénome. Lorsque la chirurgie est nécessaire, il est possible, dans bon nombre de cas, de la faire par voie endoscopique, c'est-à-dire parles voies naturelles.

PROTÉINES (OU PROTIDES)

Grosses molécules constituées d'un enchaînement savant d'acides aminés. Avec les graisses et les sucres, elles représentent la troisième source alimentaire d'énergie. L'organisme les utilise également pour construire, entretenir, réparer ses tissus. Il existe des protéines d'origine animale ou végétale qui demandent à être combinées car elles sont complémentaires.

PRURIT

Démangeaison.

PSORIASIS

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau, dont la cause exacte est encore inconnue et qui n'est habituellement pas grave en soi. Mais il occasionne parfois un préjudice esthétique important, car les lésions touchent avec prédilection les parties découvertes du corps comme les coudes, les genoux, le cuir chevelu.
Tout commence par l'apparition de plaques rouges et squameuses sur la peau. Ces plaques sont symétriques et plus ou moins étendues. Lorsque les squames (sortes de pellicules) sont détachées, elles laissent la place à une goutte de liquide contenant un peu de sang. 
Chez plus d'un tiers des patients, on retrouve des parents atteints de psoriasis, ce qui fait évoquer un caractère familial de la maladie. De même, on connaît bien le rôle du stress ou des chocs émotifs dans le déclenchement des poussées. Toujours en ce qui concerne les facteurs environnementaux, on a constaté que le soleil améliore, dans certains cas, le psoriasis. Cette observation a contribué à la mise au point d'un traitement appelé PUVAthérapie. La décision de traiter est prise en fonction de la demande du patient. Elle s'impose, bien sûr, dans les cas graves ou lorsque les lésions sont diffuses. 
Le traitement du psoriasis est local et général. Son but est d'obtenir un «blanchiment», c'est-à-dire une guérison clinique des lésions. Localement, il s'agit de décaper les lésions avec différents produits : savon, goudrons ou acide salicylique. Les corticoïdes locaux permettent de  lutter contre  l'inflammation.  Les effets des  ultraviolets A, associés à des produits appelés psoralènes, sont la base de la PUVAthérapie, qui se fait en  plusieurs séances. Certaines précautions doivent être prises chez les enfants et les adolescents. Ainsi, la PUVAthérapie est déconseillée avant l'âge de 15 ans et l'acide salicylique doit être utilisé avec prudence chez les enfants en raison du risque d'intoxication. Par ailleurs, les cures thermales peuvent être intéressantes, en particulier chez les petits malades. 
Elles peuvent être réalisées, entre autres, dans  les stations de La Roche-Posay ou d'Uriage.

Mon conseil : 
La PUVAthérapie se fait en deux étapes : dans un premier temps, le malade prend par la bouche ou se met sur la peau  un médicament (un psoralène) qui le sensibilise aux ultraviolets A. Deux heures après la prise, placé dans une cabine  il est exposé aux UVA à des doses qui dépendent de son type de peau et de ses réactions. Le traitement se fait au rythme de trois séances par semaine. Dès que les lésions cutanées disparraissent, le rythme se ralentit au maximum jusqu'à deux séances mensuelles.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet