Les dossiers nutrition par Hélène Galé

Les emballages alimentaires

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes.Les emballages alimentaires sont très strictement encadrés par un nombre impressionnant de directives européennes. Ils sont sans danger pour la santé, mais ils ne le sont pas pour l'environnement.

De la gourde à la bouteille en plastique Des millénaires séparent la gourde en peau de bête de la préhistoire de la bouteille en plastique du xxie siècle. Pourtant, leurs buts sont les mêmes : transporter, protéger et conserver. Cinq mille ans avant J.-C., le vin vieillissait dans des amphores, bien avant que les Gaulois inventent le tonneau. Les Égyptiens fabriquaient déjà des récipients en verre. Au fil des siècles, les emballages se sont de plus en plus perfectionnés. Jusqu'au xix6, les matériaux utilisés essentiellement seront ceux mis à disposition par la nature : cuir, argile, fibres, bois, liège, puis le verre et les métaux (les premières boîtes de conserve datent de Napoléon). Au xx6 siècle s'est imposé le plastique, léger, résistant, inerte et s'adaptant à toutes les formes : 50 % des aliments y sont maintenant emballés. Puis une autre dimension est intervenue dans l'emballage d'un produit, celle de la vente. À 'emballage lui-même, s'est ajouté le suremballage, comme par exemple, le carton qui maintient 12 pots de yaourts ensemble. Ceci explique les 200 kg (par personne) de verre, carton, fer, plastique, etc. que nous mettons à la poubelle chaque année et que l'activité économique de l'emballage soit de premier plan. 


 Sécurité des emballages alimentaires 
Les matériaux au contact des aliments doivent respecter le grand principe de l'inertie : rien de ce qui constitue le matériau en question ne doit pouvoir migrer dans l'aliment, quelles que soient les conditions extérieures (température, chocs, etc.) et intérieures, c'est-à-dire la composition de l'aliment et son évolution probable. Une liste de substances autorisées pour la fabrication des matériaux existe. Toutes ces substances ont été essayées, testées selon des procédures particulières avant d'être autorisées.

Bien entendu, elles ne doivent pas offrir le moindre risque pour la santé humaine, mais elles ne doivent pas risquer non plus de nuire aux qualités organoleptiques de l'aliment : il est hors de question qu'un emballage puisse transmettre de mauvaises odeurs ou colorer son contenu. 

 Les emballages métalliques 
Ce sont les boîtes de conserve, les barquettes thermoscellées, les bidons et boîtes pour produits non appertisés (huiles, sirops, pulpes de fruits, boissons gazeuses, poudre de lait, café, thé, chocolat, etc.). Ces em- ballages sont fabriqués à partir de fer-blanc, de fer chromé ou d'alliages d'aluminium. Leur intérieur est revêtu d'un vernis : inerte, inodore, résistant et élastique, ceci pour limiter l'attaque du métal par l'aliment, sur-tout s'il est acide, et s'adapter aux déformations possibles.

 Les emballages plastique 

Les matières plastiques sont issues de la chimie du pétrole. Après de multiples opérations, on obtient des polymères synthétiques : polyéthylène (PE), haute densité (PEHD) et basse densité (PEBD), le polypropylène (PP), le polystyrène (PS) et le chlorure de polyvinyle (PVC). Ils sont ensuite mis en forme pour donner bols, gobelets, pots, boîtes, bouteilles, tubes, sacs et sachets, ainsi que les articles de bouchage. Leur succès vient de leur facilité de fabrication, de leur souplesse (on peut presque tout faire avec eux), du peu de main d'oeuvre qu'ils exigent et donc de leur bonne rentabilité.

A noter... 

Le Tetra Brik est un emballage alimentaire composé de plusieurs couches de carton, d'aluminium et de plastique. Il a été mis au point dans les années 60. Avant d'être en forme de brique. Il épousait celle d'un berlingot.

LE VERRE D'EMBALLAGE

Il est produit selon des procédés spécifiques pour son utilisation. Plusieurs variétés sont employées selon leur capacité à absorber les rayonnements thermiques et à faire barrage aux ultraviolets : le verre blanc pour l'eau, certains jus, les confitures, les yaourts, etc. ; le verre Champagne (teinte vert-bleu) pour la bière, le vin et l'huile ; le verre feuille morte pour certains jus ; le verre ambre-rouge (pour la bière et certains jus).

Information et protection : Les emballages supportent toute l'information réglementaire et marketing destinée au consommateur, d'où parfois leur taille ou l'ajout d'un suremballage. Ils doivent être aussi inviolables, pour interdire que quiconque  puisse  y introduire quelque chose, mais aussi pour empêcher le consommateur de goûter la marchandise avant de l'acheter.

Mon conseil : Bien que la tendance actuelle soit aux emballages qui préservent l'environnement, préférez les produits où ceux-ci ne sont pas multipliés. Mieux vaut une tablette de chocolat de 100 g que 20 carrés de 5 g emballés individuellement et rassemblés dans un sac. 

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet