Le vitiligo 

On connaît tous et toutes une personne atteinte de cette affection cutanée résultant de la destruction des mélanocytes, les cellules qui synthétisent la mélanine. Le point sur ses origines, ses manifestations et les traitements envisageables.

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, votre cellulite sera détruite.

 

Qu'est-ce que le vitiligo ? 

Le nom vitiligo, issu du mot latin vitulum, signifie "tache blanche". Il peut atteindre sans distinction hommes, femmes, et enfants. La manifestation de la maladie et son développement peuvent se produire à n'importe quel âge. La maladie se traduit par l'apparition de zones de peau dépigmentées plus ou moins importantes, principalement sur le visage, les pieds, les mains, les articulations et les parties génitales. Les bordures de ces zones présentent la particularité d'être plus colorées que la peau normalement pigmentée. Sa manifestation peut se limiter à une décoloration partielle ou évoluer vers une dépigmentation totale. Cette maladie n'est ni infectieuse, ni contagieuse, et elle n'est pas douloureuse, si   ce  n'est par les répercussions psychologiques se rapportant à l'intégrité de la personne et à son aspect esthétique. Les peaux mates et noires sont plus touchées par l'effet de décoloration.

 

Ses manifestations 

Ces zones dépigmentées proviennent de la disparition progressive des mélanocytes (cellules pigmentaires fabriquant le pigment de la peau, donc son teint ou sa couleur). La dépigmentation est secondaire à la disparition progressive des mélanocytes des réservoirs de l'épiderme et des poils. On doit différencier deux types de vitiligo. Le vitiligo segmentaire, tout d'abord : il est unilatéral et strictement localisé à une zone du visage, du tronc ou des membres. Une fois installé, il est peu évolutif, répond mal à la thérapeutique et est exceptionnellement associé à un vitiligo généralisé. Le vitiligo généralisé (vitiligo vulgaire) ensuite : les taches sont souvent bilatérales, plus ou moins symétriques et surviennent au niveau des zones de frictions et de pression continues. Ce type de vitiligo est extensif au fil des années et peut aboutir à une dépigmentation plus ou moins totale (vitiligo universalis). 

 

Ses origines 

Actuellement, les causes du vitiligo sont encore mystérieuses. Deux types de facteurs interviennent. Des facteurs prédisposants : interventions d'anti-corps, de facteurs toxiques pour le mélanocyte (radicaux libres, neuromédiateurs, etc.), d'anomalies des molécules d'adhésion des mélanocytes qui met tent les mélanocytes dans une situation de fragilité. Ou encore des facteurs révélateurs qui vont faire apparaître les taches: frictions mécaniques, pressions continues sur la peau, blessures, stress. La destruction progressive des mélanocytes va entraîner un "dépeuplement" de l'épiderme avec pour conséquence l'apparition d'une dépigmentation visible. Le vitiligo peut survenir à n'importe quel âge de la vie, sans distinction d'âge ni de race. On estime que plus d'1 % de la population est touchée en Europe. Le risque de transmission héréditaire est évalué à 30 %.

 

Le rayonnement ultraviolet 

Les traitements médicaux ont pour objectif de stimuler la multiplication des mélanocytes encore présents au niveau de l'épiderme et des poils et par ce biais d'obtenir une repigmentation. Le rayonnement ultraviolet est largement utilisé (rayon du soleil ou rayon des tubes d'une cabine). L'exposition solaire isolée, progressive et raisonnable pourra également être envisagée pour le traitement du vitiligo de l'enfant. Chez l'adulte, cette héliothérapie sera associée, sur les conseils du dermatologue, à la prise de médicaments. Les séances d'UV seront effectuées à raison de deux séances par semaine en milieu dermatologique pendant plusieurs mois.

 

La greffe

Un certain nombre de techniques de greffes mélanocytaires peut également être proposé dans des cas plus graves. Ce traitement s'effectue en deux temps sur deux jours. Les suites sont simples, avec un pansement durant 48 heures. La pigmentation des zones greffées apparaît habituellement au bout de deux mois. L'exposition solaire ou aux UV facilite dans les mois suivants la repigmentation totale.

 

Les chiffres 
Certaines études médicales réalisées à travers le monde situent le pourcentage des personnes atteintes du vitiligo entre 1,5 % et2  % de la population dans chaque pays. En France, cela représente entre 900000  et 1,2 million de personnes touchées.

 

Mon conseil : Le vitiligo est accentué l'été puisque le reste de la peau bronze, contrairement aux zones vitiligoïdes. Faites bien attention car le risque de coups de soleil sur ces zones est très important. Et tartinez-vous de crème solaire

 

À noter... Le vitiligo ne doit pas être confondu avec le pityriasis versicolor qui est dû à un champignon et qui se présente sous forme de petites taches blanches sans hyperpigmentation, qui desquament au grattage.

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, le spécialiste de l’ENDERMOLOGIE Cellu M6® - l'arme anti-cellulite - depuis son invention en 1986 vous permettra de gommer vos excès de cellulite. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre formulaire de contact.

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet