Le faux soleil : UV et autobronzants

Plutôt que de brûler sous les rayons solaires, pourquoi ne pas tricher avec les méthodes "faux-soleil" ? UV, autobronzants, instituts et douches bronzantes : tout ce qu'il faut savoir sur le soleil factice.

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, la cryolipolyse, la radiofréquence, la cavitation et le vacum mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes.

Les séances d'UV : le vrai du faux

On ne s’étend plus sur les méfaits du soleil sur la peau et la santé. Qu’en est-il des séances en ca­bines UV ? Destinées à peaufiner et prolonger votre hâle, elles sont ab­solument à proscrire. La mode (no­tamment chez les adolescents) d’utiliser ces cabines est inquié­ tante. En effet, leur usage double le risque de développer un cancer cu­tané. En revanche, quelques séances peuvent être autorisées avant un départ au soleil en plein hiver si vous avez la peau très pâle. Cela ne vous dispensera pas d’une protection élevée pendant toute la durée de votre séjour. 

 

L'autobronzant : mode d'action

La couleur du bronzage sans dommagepourla peau : usez-en et abusez-en ! Si, en plus, ils permettent de limi­ter vos expositions au soleil, alors vive les autobronzants ! Ces produits, sous forme de gels, crèmes ou même lingettes, induisent la formation de produits colorés dans l’épiderme : les mélanoïdes. Il s’agit d’une simple réaction chimique qui ne fait pas in­tervenir les mécanismes de synthèse de la mélanine. Ils s’appliquent sur le visage et sur le corps avec certaines précautions d’appli­cation pour développer en quel­ques heures un hâle parfaitement naturel.

 

L'autobronzant : recommandations d'application 

Si vous utilisez votre produit autobron­zant sur le visage, faites extrêmement attention aux bordures des cheveux et aux sourcils : la couleur risquerait de s’y concentrer et de développer des zones jaunâtres. De la même manière, sur le corps, attention aux endroits où la peau est plus épaisse comme les coudes et les genoux, qui prennent plus la coloration. Après l’application, épongez délicatement ces zones avec un Kleenex humide. Évitez le contact de l’eau pendant quelques heures ou de  vous habiller immédiatement, au risque de tacher vos vêtements. Enfin, effectuez des gommages réguliers pour éviter une coloration jaune oran­gé. À noter : le hâle tient 2 à 3 jours. 

 

Les douches autobronzantes 

Importées des États-Unis où elles font fureur, les douches autobronzantes font leur entrée en France. Elles re­prennent le principe de l’autobronzant à des doses particulièrement concen­trées, pulvérisées pendant quelques secondes sous forme de fine brume sur le corps et le visage tout entiers. On protège ses cheveux à l’aide d’une charlotte et l’on n’oublie pas de bien laver ses paumes de mains et ses pieds après la séance. L’on peut se rhabiller quelques minutes après, grâ­ce à un système de ventilation qui ac­célère le séchage du produit. Ces douches sont proposées dans de nom­breux centres de bronzage, elles coû­tent un peu plus cher qu’un autobronzant classique mais durent plus long­temps : entre une semaine et 10 jours. 

 

En instituts 

Certains instituts de beauté vous pro­posent également de repartir bronzée des pieds à la tête comme après une semaine sous les tropiques. Le soin débute généralement par un gommage puis enchaîne sur une application d’autobronzant classique. Cette mé­ thode est conseillée à toutes celles qui ne savent pas manier l’autobronzant. Cependant, il faut savoir que les pro­duits utilisables à la maison sont de plus en plus agréables d’emploi, don­nent le même résultat et que leur uti­lisation est simplifiée grâce à des for­mules teintées qui, en plus de faciliter l’application, permettent un résultat immédiat.

 

Du soleil à vaporiser 
Il existe des autobronzants en spray, dont l'application est rendue plus facile grâce à un système de vaporisation multipositions, pour les endroits comme le dos, les épaules, les fesses ou l'arrière des cuisses. Pour un résultat soutenu, renouveler l’application tous les 2 à 3 jours jusqu’à l’intensité désirée.

 

À noter : Certains autobronzants contiennent des indices de protection solaires et affirment protéger des UVA et des UVB. Cependant, telle n'est pas leur fonction, et la couleur de votre peau ne doit jamais vous dispenser de protection.

 

Mon conseil : En matière de cabines UV, les dermatologues tolèrent une dizaine de séances par an, visage et corps confondus. Que vous ayez la peau mate ou claire, n'allez pas au-delà !

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolysela radiofréquence, la cavitation et le vacum à Tarbes 65000 et Pau 64000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet