Les injections et peelings 

Médecine et chirurgie esthétique ne cessent de progresser, qu'il s'agisse de rajeunissement ou simplement de "booster" l'éclat. Tour d'horizon de ces nouvelles techniques de pointe.

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge vous permettra de maigrir et de rajeunir grâce à la cryolipolyse, la radiofréquence, la cavitation et le vacum, votre cellulite sera enlevée rapidement et vous fera un ventre plat.

Les produits de comblement 

Pour gommer les rides sans lifting, il existe désormais de nombreux pro­duits de comblement utilisés en in­jection. Des techniques dites “lé­gères” effectuées au cabinet du dermatologue ou du chirurgien es­thétique. Un nombre croissant de médecins préfèrent aujourd’hui utili­ser des substances biodégradables, une solution réversible jugée plus rai­sonnable et plus sûre. Au programme : acide hyaluronique, un produit de synthèse qui copie une substance hydratante présente dans notre orga­nisme. Encore plus performants, les produits de dernière génération (Hydra RII®) bénéficient d’un procédé de fabrication inédit qui leur assure une stabilité jusqu’ici inégalée. Plus homogènes, ces gels résistent beau­coup mieux à l’action de l’enzyme “hyaluronidase” qui est responsable de leur dégradation. 

 

La liposculpture 

Cette technique, très prisée, est actuellement bien maîtrisée. Le principe est simple : plutôt que d’injecter des substances syn­thétiques ou animales, notre propre graisse est utilisée pour effacer nos rides et regalber notre visage. La “liposculpture” nécessite des condi­tions rigoureuses d’asepsie et peut être réalisée en ambulatoire, dans un cabinet médical équipé pour ce type d’intervention. Pratiquée sous anesthésie locale, sans test préalable, elle est totale­ment indolore. L’intervention consiste à prélever un peu de graisse sur le corps  (cuisses, hanches  ou abdomen) et à la réinjecter dans les zones du visa­ge creusées par l’âge : les fosses tempo­rales, les pommettes, les joues, les sillons naso-géniens et au niveau des cernes marqués. En revanche, les lèvres ainsi que la “ride du lion” ne font pas partie des bonnes indications. Deux à trois séances à six  mois d’intervalle sont à prévoir. L’effet peut durer plusieurs années. 

 

Les injections de vitamines 

Avec cette technique spécialisée dans le combat du relâchement cutané, également connue sous le terme de “Mesolift”, le pratiquant utilise des multi-micro-injections de vitamines et de produits hydratants et tenseurs au niveau du visage. Le procédé d’origine est en fait celui de la mésothérapie, méthode existante depuis trente ans et utilisée pour combattre la cellulite. L’on redynamise le derme grâce à un cock­tail d’actifs injecté dans les parties vieillissantes, à l’aide d’un mini-pisto­let. L’intérêt de la mésothérapie réside dans le fait de pouvoir injecter des cocktail qui ont subi toutes les améliorations possibles au fil des années.

 

Les peelings 

Qu’ils soient superficiels ou profonds, les peelings chez le dermatologue reposent sur le même principe : on applique tout d’abord une préparation spéciale sur la peau afin d’obtenir une exfoliation de l’épiderme, ce qui a pour effet de le re­mettre à neuf. Le teint en ressort plus ho­mogène, le grain resserré, les pores moins dilatés, les ridules et les taches brunes atténuées. Les résultats sont souvent spec­taculaires mais la peau risque de rougir et de peler juste après l’intervention. Cette gêne dure en général deux à sept jours. 

 

De nouvelles molécules

La DMAE (dimethylaminoethanol) est une nouvelle molécule qui vient d’Amérique du Sud où elle fait fureur. Précurseur de l’Acetyl Choline (un neuromédiateur qui fait contracter les muscles), elle a pour effet de lifter la peau en la contractant. Contrairement au Botox qui bloque en détendant le muscle, la DMAE a un effet tenseur au niveau de la peau car il ne pénètre pas jusqu’au muscle.   Pour l’instant, elle se présente sous forme de crème que seul un médecin peut prescrire. La lécithine de soja, arrivée du Brésil, est disponible en France depuis peu : cette molécule était à l’origine injectée dans la celluli­te par le biais  de la mésothérapie afin d'accélérer le processus de fonte des graisses. Aujourd’hui, elle est utilisée pour diminuer les amas graisseux pré­sents au niveau du visage : double menton, paupières inférieures...

 

Le peeling doux 
Côté coup d’éclat, la technique la plus récente du peeling utilise de la poudre de noyaux de fruits, plus doux, associés à des microjets de sérum physiologique enrichis en vitamines et antioxydants afin de pénétrer jusqu’au derme pour I’hydrater et le régénérer. Une version très “soft" !

 

À noter : Face à la flambée de nouvelles techniques et des nouveaux praticiens qui les appliquent, il s'agit surtout de bien choisir le sien : habilité et reconnu à pratiquer la méthode.

 

Mon conseil : Avant de passer par la case médecine ou chirurgie esthétique, réfléchissez bien et renseignez-vous sur les effets secondaires, les "ratés" ou la durée des résultats.

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolysela radiofréquence, la cavitation et le vacum à Tarbes 65000 et Pau 64000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet