Les besoins nutritionnels lors de la préménopause

La préménopause, ou périménopause, est la période d'anarchie hormonale qui annonce l'arrêt définitif des cycles menstruels. Elle débute entre 40 et 50 ans, et dure de dix-huit mois à six ans, selon les femmes. Elle constitue un moment délicat, sur le plan du poids comme sur le plan psychique.

Homme ou femme, comment avoir le ventre plat et maigrir vite du ventre ? Le centre d’amincissement anti-âge Hélène Galé vous propose un remodelage minceur pour perdre du poids avec le Cellu M6®, la cryolipolyse mais aussi la presso thérapie pour un drainage lymphatique et soulager les jambes lourdes.

Les problèmes de poids 

La préménopause est marquée par des variations de poids : 50 % des femmes se plaignent de grossir, contre 4 % qui affirment avoir perdu quelques kilos. De nombreux facteurs expliquent cette variation. La baisse des œstrogènes induit à la fois une perte de tonus (qui diminue les dépenses énergétiques) et une augmentation du LDL (mauvais) cholestérol. Elle peut aussi être à l'origine de pulsions alimentaires intermittentes. Des facteurs psychologiques peuvent également conduire à une compensation par la nourriture : la préménopause annonce en effet la fin de la fertilité, un tournant que beaucoup de femmes assimilent au début du troisième âge, de la vieillesse.

 

Les besoins énergétiques 

Les besoins sont identiques à ceux d'une jeune adulte si l'activité physique est maintenue. Selon votre poids et votre niveau d'activité, une ration quotidienne de 1800 à 2200 calories vous permettra de garder votre poids à un niveau stable. Toutefois, même si vous ne prenez pas de poids, votre masse musculaire peut diminuer pendant la préménopause, au profit du tissu adipeux. Pour ne pas grossir, il faut naturellement contrôler vos apports caloriques, mais aussi conserver, voire augmenter, le niveau de votre dépense physique.

 

Les besoins en nutriments 

Les besoins en glucides, lipides et protéines sont comparables à ceux de l'adulte jeune, mais il faut être de plus en plus attentif à la qualité des nutriments. Le risque de maladie cardio-vasculaire est accru en raison de l'augmentation du LDL cholestérol : évitez les graisses saturées (viandes grasses, beurre et laitages gras, huiles pour friture) et privilégiez les graisses insaturées (huiles végétales). 

 

Les besoins en minéraux 

Les besoins en minéraux ne sont pas modifiés, sauf si vos règles sont devenues plus longues et abondantes, en raison du risque d'anémie par carence en fer. Dans ce cas, un apport en fer est nécessaire, sous forme alimentaire (viande rouge, légumes secs) ou mé-dicamenteuse. L'apport en calcium doit rester élevé (1200 à 1500 mg par jour) pour freiner l'ostéoporose naturelle.

 

Les antioxydants sont-ils utiles ? 

La préménopause est la période idéale pour enrichir votre alimentation en antioxydants, ces molécules qui freinent le vieillissement des tissus en neutralisant les radicaux libres. Les plus connus sont la vitamine C et le bêtacarotène (précurseur de la vitamine A), qui abondent dans les fruits et légumes frais, ainsi que la vitamine E (tocophérol), que l'on trouve dans les huiles et graines végétales. Il existe beaucoup d'autres anti-oxydants : le lycopène des tomates ou des pamplemousses, l'acide folique, le glutathion, la quercétine des oignons ou du raisin noir, le coenzyme Q10 du soja. Certains minéraux ont également une action antioxydante, tels le zinc et le sélénium. Les principales sources sont les fruits et légumes frais, les graines de céréales et les fruits secs, les poissons et crustacés.

 

Un bilan hormonal
Demandez à votre médecin un bilan hormonal et un traitement adapté à votre situation, si nécessaire.
 

Mon conseil : Ne vous laissez pas aller sous prétexte que votre ménopause est en vue ! C'est une évolution normale de votre vie, pas une maladie. Votre régime et les fiches Beauté minceur sont là pour vous remettre en forme et vous faire retrouver une silhouette de jeune fille.

 

UNE PÉRIODE DÉLICATE

La préménopause peut aussi coïncider avec les premières douleurs arthrosiques, qui limitent l'activité physique, l'apparition d'un diabète, d'un excès de cholestérol ou d'une hypertension. Autant de bonnes raisons pour surveiller son alimentation et éliminer les éventuels excès.

 

À noter... Si vous pratiquez un sport, demandez à votre médecin un certificat attestant que vous n'y présentez aucune contre-indication. Si vous faites de la compétition, un électrocardiogramme est indispensable à 35 ans, puis chaque année à partir de 40 ans

 

Le centre d'amincissement Hélène Galé, votre coach minceur anti-âge, vous propose de mincir ou de maigrir avec la cryolipolyse à Tarbes 65000. Supprimez la cellulite qui vous gène et profitez des soins visage et corps et des compléments alimentaires Hélène Galé !

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet