Eczéma et dermatite

Vous souffrez d'eczéma, cette maladie de peau d'origine allergique, aiguë ou chronique ? Zones rouges, démangeaisons... Découvrez ce qui se cache derrière une maladie cutanée parmi les plus fréquentes, et les précautions nécessaires à prendre pour en venir à bout. 

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, votre cellulite sera détruite.

 

L'eczéma atopique 

Il évolue de manière chronique ou par poussées  récidivantes. Il survient la plupart du temps sur un terrain prédisposé caractérisé par un taux élevé d'une variété d'anti-corps : les  immunoglobulines. Il débute la plupart du temps avant le 6e mois de la vie, avec une évolution variable : il peut disparaître vers 3-4 ans, faire place à une maladie asthmatique ou persister à l'âge adulte, rythmé par des facteurs climatiques et psychoaffectifs. Les zones touchées sont le visage, le cou, les plis de la peau (coudes, genoux...) ou encore les lèvres. La peau est sèche et prurigineuse. Dans la plupart des cas, révolution spontanée de la maladie se fait vers la guérison, mais il est impossible de fixer l'âge de sa disparition.

 

L'eczéma de contact 

Il s'agit d'une réaction d'hypersensiblité retardée vis-à-vis d'un allergène externe : une période de latence de quelques jours à plusieurs années existe entre le moment de la première exposition au produit allergisant et celui de la réaction. Les patients ont d'ailleurs souvent peine à croire qu'ils sont soudainement devenus allergiques à des produits qu'ils ont maniés durant des anées. Pourtant, les constituants des topiques (produits appliqués sur la peau) représentent une cause essentielle d'eczéma de contact. La liste de ces produits est extrêmement longue, allant des antibiotiques aux crèmes cosmétiques, en passant par le sparadrap et les produits ménagers.

 

Eczémas microbiens et mycosiques 

Ils sont liés à une sensibilisation aux produits sécrétés par des microbes ou des champignons. Le foyer infectieux responsable de l'eczéma peut être cutané ou non. Dans le cas de foyer cutané, il s'agit de malades porteurs d'une dermatite microbienne qui font, à proximité ou à distance, des réactions cutanées allergiques qui guérissent par le seul traitement du foyer mi- crobien initial. Le foyer primitif infectieux peut être mycosique : infection du cuir chevelu, des ongles, ou microbien. Cette forme siège souvent aux grands plis et aux orifices naturels. Il est souvent difficile de dire s'il s'agit d'une dermite infectieuse qui s'est eczématisée ou d'un eczéma qui s'est surinfecté. Dans ce cas, diagnostic et traitement sont difficiles.

 

Traiter... 
Le meilleur traitement reste la prévention : il consiste à supprimer tout contact avec l'allergène après son dépistage chez le médecin. Une désensibilisation est parfois possible. Dans le cas de la dermatite atopique, il faut éviter au maximum l'exposition auxallergènes aériens (pollens, acariens...). Le traitement local repose d'une part sur les antiseptiques pour éviter la sur infection, d'autre part sur la corticothérapie locale. En ce qui concerne la toilette et l'hygiène, la peau doit être lubrifiée par des huiles de bain et des pommades émollientes. Un traitement par voie orale peut intervenir : reposant sur des antihistaminiques, il a pour but d'éviter les facteurs aggravants : aliments, climat, stress, transpiration. Enfin, l'on a démontré les bénéfices de l'homéopathie ou des cures thermales sur le traitement de l'eczéma.

Le centre d’amincissement Hélène Galé, votre COACH DIETETIQUE ET MINCEUR ANTI-AGE vous permet de maigrir vite et bien. Ainsi, vous allez perdre du ventre rapidement. Grâce à l’ENDERMOLOGIE Cellu M6®, votre cellulite sera détruite.

...Et dédramatiser 
L'eczéma est une maladie certes gênante, mais bénigne. C'est pourquoi il est important, que ce soit chez l'enfant ou chez l'adulte, de bien comprendre la pathologie, ses facteurs déclenchants et sa manière d'être traitée. C'est ainsi que la "lutte" pourra devenir globale, des règles hygiéniques et diététiques aux applications locales au moment des poussées mais également entre les crises et dans l'environnement du patient. L'eczéma finit par disparaître spontanément au bout de quelques années. Alors, ne déses- pérez plus et suivez bien le traitement prescrit par votre médecin !

 

L'eczéma de contact photo-allergique 
L'eczéma de contact photo-allergique est provoqué par l'exposition à la lumière après application locale de certaines substances chimiques. Il prend l'aspect d'une réponse exagérée au rayonnement solaire. Il doit être distingué des réactions de photosensibilité entraînées par la prise de médicaments.

 

À noter... Contrairement à une idée reçue, il n'est pas interdit de s'exposer au soleil en cas d'eczéma. Au contraire ! L'état de la peau des personnes allergiques est très souvent amélioré l'été.

 

Les symptômes de l'eczéma, plus ou moins marqués, comportent donc des démangeaisons et une rougeur de la peau accompagnées de vésicules. Le mot dermatite veut dire inflammation de la peau ; il sert souvent à désigner l'eczéma. Ces deux types de pathologies cutanées sont dûs, en général, au contact avec des substances qui irritent la peau, à des allergies ou au stress. Si vous pensez que votre eczéma est dû à une allergie, le fait d'écarter les coupables possibles de votre régime alimentaire pour voir si une amélioration se manifeste vaut la peine.

 

Vitamines 

Vitamine A : limite la desquamation.
Complexe vitaminique B : indispensable à la santé de la peau et à la croissance cellulaire. 
Vitamine C : antihistaminique naturel indiqué dans les pathologies cutanées d'origine allergique. 
Vitamine D : déterminante pour la santé de la peau. 
Vitamine E : accélère la guérison. 
Biotine : nécessaire à la production d'acides gras, vitaux pour la santé de la peau.

 

Minéraux

Sélénium : antioxydant qui potentialise l'action de la vitamine E. 
Zinc : contribue à faire disparaître les éruptions.

 

Autres nutriments

Oméga-3 (huiles de poisson à..) : diminuent l'inflammation. 
Oméga-6 (huiles à..) : celle d'onagre calme les démangeaisons et accélère la cicatrisation. 
Lactobacillus acidophilus : reconstitue la « bonne » flore intestinale, détruite par la prise d'antibiotiques destinés à traiter l'infection. 
Flavonoïdes : agissent en synergie avec la vitamine C.

 

Aliments indiqués 
*** saumon, maquereau et sardines
** noix et graines 
** céréales complètes 
** légumes verts à feuilles
** fruits frais
* poulet

 

Aliments à éviter 
Graisses animales et aliments frits  inhibent la formation des prostaglandines anti-inflammatoires. 
Les aliments générateurs d'allergies, comme le blé, les produits laitiers, les cacahuètes et les fruits de mer.

 

Mon conseil  : Évitez au maximum les allergisants potentiels : vêtements de laine, détergents ménagers ou professionnels (porter des gants), lessives sans phosphates, assouplissants, tabac et animaux à poils.

 

Le centre d’amincissement Hélène Galé, le spécialiste de l’ENDERMOLOGIE Cellu M6® - l'arme anti-cellulite - depuis son invention en 1986 vous permettra de gommer vos excès de cellulite. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre formulaire de contact.

 

Centre Hélène Galé : 20, rue Soult à Tarbes - Tél. : 06 69 76 91 73 - 05 62 93 43 90
Mentions légales - Photos non contractuelles - Tous droits réservés © 2017
Réalisation par axynet